Epitaph

PAROLES DE EPITAPH

Le mur sur lequel les prophètes écrivirent craque aux entournures.
Au dessus des instruments de mort la lumière du soleil luit brillamment.
Tant que chaque être humain sera déchiré entre cauchemars et rêves
Personne ne laissera en paix la couronne de laurier
Pas plus que le silence couvrir les cris

Entre les différents portails en fer du destin
Les graines du temps ont été semées et arrosées par les larmes de ceux qui savent et sont connus
La connaissance est une amie mortelle quand personne ne pose de règles.
Le destin de toute l’humanité que je vois est entre les mains d’idiots.

« Désarroi » sera mon épitaphe.
Tandis que je marche péniblement sur un sentier fissuré et accidenté.

Si nous réussissons nous pouvons tous nous reposer et rire

Mais je crains que demain je ne pleure

Mais je crains que demain je ne pleure

Laisser un commentaire