Mes ancêtres les druides

On voit partout des affirmations qui proviennent de penseurs rigides et dont la pensée porte les marques d’extrême droite.

Comme l’impossibilité de la survivance du druidisme.

On est tout le temps confronté avec ce type de pensée matérialiste et sclérosée, où tout est interprété sans spiritualité.

On dit alors qu’il n’y a plus de société druidique, alors que le druidisme tel qu’il est imaginé n’a jamais existé.

Le monde est dirigé par les phantasmes et l’imagination négative inspirée par les forces ténébreuses, qui visent à emplir le monde de mensonges, afin de continuer à vampiriser l’humanité, tombée sous leur coupe il y a longtemps déjà.

Les magiciens naturalistes ont toujours existé, bien que marginalisés. La langue gauloise a survécu dans le patois bourguignon, selon le vieux druide Henri Vincenot.

Mon grand père était un des autres derniers sages qui maitrisait le patois et connaissait les secrets de la nature et des animaux. Donc tous ces intellectuels ignorants qui déclament leurs pseudo vérités avec arrogance font partie de la masse des esprits maléfiques.

Donner un point de vue spirituel est une œuvre de résistance à l’uniformisation de la bêtise institutionnalisée par des menteurs. Dépolluer la pensée est une œuvre de salut public.

La légende de Merlin , l’archétype du druide, qui a été enfermé dans une soi disant prison de verre, n’est que la confirmation de l’envoûtement collectif de l’humanité.

Car Merlin est victime   de la sorcière maléfique qui est en apparence une fée. Mais il est toujours captif, enfermé dans le tombeau de la fin du monde spirituel naturel.

A travers cette légende les anciens nous parlent du réel qui a été enfermé dans le caveau qui recouvre à présent le monde entier, dans l’indifférence générale.

De l’autre bout du monde les sages mayas nous ont prévenu  du retour des anciens. Nous en voyons les prémices, alors que les forces des ténèbres se déchaînent à la surface du monde et que les sages travaillent et luttent dans les plans intérieurs et invisibles du monde contre la source de la ténèbre.

Le druidisme est dans le plan caché du monde et il n’est pas dans le mental. Comme a essayé de le dire le saint Bernard  d’à côté de chez moi  : « tu trouveras plus dans les forêts que dans les livres : les arbres et les roches t’enseigneront les choses qu’aucun maître ne te dira ».

Cependant les arbres et les roches ne sont ce que vous imaginez qu’ils sont.

Mais demandez à la déesse de la lumière (Brigantia) de vous l’enseigner.

 

 

 

 

Laisser un commentaire