La symbolique des couleurs utilisées dans les rituels


Hit the road Jack!

La magie des couleurs : une introduction

Ces conceptions sont susceptibles de changer selon l’égrégore utilisé. Les données que je cite sont basées sur le Hoodoo. Je rappelle que le Hoodoo n’est ni religion, ni magie noire, mais un ensemble de données issues du syncrétisme des traditions occidentales, africaines et amérindiennes. Y compris hispano américaines, issues des curanderos (guérisseurs magiciens mixant traditions catholiques et méso américaines).

La signature astrale est liée à la connaissance des forces de l’univers, l’interaction entre les forces célestes et terrestres, entre le macrocosme et le microcosme. Il s’agit de correspondances analogiques, internes, des éléments universels entre eux. Cette forme de conception n’est pas comme le prétendent les matérialistes une forme de pensée pré mentale ni pré logique, mais provient au contraire d’une perception accrue de la nature de l’univers.

Si on a une perception  des corps subtils, que l’on accède à une autre conscience que celle des conditionnements matérialistes, on voit les forces les énergies et les esprits divinités et forces maléfiques. Non seulement voir, mais on fusionne avec des forces universelles.

Les données symboliques sont un langage à part entière pour exprimer et connaître les éléments situés dans les plans subtils de l’univers. Ces données sont tellement nombreuses et complexes qu’aucune tradition ne peut à elle seule en faire le tour, c’est la raison pour laquelle on ne peut pas prétendre tout savoir, en réalité plus on perçoit, moins cela rentre dans un cadre mental conceptuel, et plus il est difficile de l’exprimer avec des mots.

Le symbolisme de la signature astrale est contenu dans le rapport avec les planètes, qui représentent les forces de l’univers. Le macrocosme est reflété dans le mouvement des planètes et leur symbolisme. Si on connaît la planète, on accède aux éléments qui lui sont associés dans les domaines, végétaux, minéraux, animaux etc.…

La magie n’est pas une croyance, mais une conscience des interrelations entre le plan astral, et les autres couches de l’univers. La pratique du Hoodoo exige que l’on soit capable de dépasser le plan « énergétique » pour être capable de percevoir le monde « des esprits », la plupart des méthodes spirituelles actuelles n’étant pas capables d’accéder à ce niveau. A cause des conditionnements matérialistes et religieux. En conséquence, la presque totalité des êtres humains est incapable de pouvoir connaître l’origine des évènements qu’elle vit, car des forces cachées sont à l’œuvre partout et tirent les ficelles  derrière les apparences. D’où l’importance d’enseigner les bases du chemin si l’on veut aider l’évolution de l’humanité et lutter contre les forces de manipulation.

Le blanc ou argenté : Lune. Lundi. Purification, nettoyage astral. Féminité, maternelle. Métal : argent. Plan astral. Voyance. Transition entre les plans. Eau. Substance astrale. Naissance. Fécondité. Magie féminine. Emotions.

Rouge : Mars, action, force violente, vitesse, guerre, conflits, combat, vitalité, sexualité mâle, amour vital. Désir. Métal : fer

Violet et orange : Mercure.  Mercredi. Communication, mouvement, trahison, messager des dieux, Voyages. Écriture, mental. Parole. Science. Mémoire.

Bleu : Jeudi. Jupiter. Expansion des choses. Lois. Justice. Richesse. Abondance.

Vert : Vénus. Vendredi. Féminité. Sexualité féminine. Amour.Les déesses en général. Arts. Musique. Plaisirs. Luxe. Les déesses ont en général un aspect guerrier. Guérison.

Noir : Saturne. Samedi. Le temps. Ancien. Ancêtres. Protection. Exorcisme. Combat contre le mal. Disipline. Austérité. Longévité. Rétrécissement des choses. Ralentir le mouvement des choses. Connaissance. Concentration de l’esprit. Bloquer. Aspects maléfiques : envoûtements, magie noire. Froid.

Jaune : soleil, Dimanche. Or, richesse, santé, force,  chaleur, protection. Guérison. Chance. Ego. Pouvoir. Vitalité. Commandement. Lion.

Un film est passé recemment en France. La porte des secrets, en anglais the skeleton key. C’est la première fois que je vois en France qui a une référence au Hoodoo.

Evidemment c’est un film d’horreur, pas très effrayant d’ailleurs.

Il se passe en Louisiane. Une jeune femme qui vient s’occuper d’un malade, se trouve confrontée à un rituel de magie noire. Evidemment, pour faire peur on a besoin de magie noire, ce qui influence le public à croire que tout ce qui est d’origine africaine est orienté vers le mal.

Cependant, la jeune femme a recours au Hoodoo pour se défendre, d’esprits qui pratiquent des cérémonies de reincarnation volontaire, dont je ne dirait rien, pour ne pas gâcher le plaisir de ceux qui regarderons le film.

Laisser un commentaire