Le G7 au Japon dans le sanctuaire d’Ise

Le G7 se passe actuellement  sur le site du sanctuaire d’Amaterasu au Japon (Ise Jingu).

Le shinto est composé de différents éléments (ou branches), le plus authentique étant le shinto du peuple, qui n’a aucun rapport avec la politique, mais avec la relation avec les forces de la nature.

Au cours du temps des manipulations politiques d’extrême droite se sont produites, déjà venant des aristocrates qui ont imposé le bouddhisme de force. Ce système de contrôle de la population a été repris par les Shoguns, et s’est perpétuité jusqu’à l’époque Meiji, date de mutation du système social et politique du Japon. Un système  de culte de l’empereur avait été mis en place pour remplacer l’ancien shinto spirituel. Les prêtres anciens remplacés par des fonctionnaires imposés par l’état.

Le sanctuaire d’Ise, lié au système impérial et au culte de l’empereur, n’est pas un endroit neutre au niveau de l’orientation politique. Il a un relent d’extrême droite et de nationalisme, le premier ministre actuel étant le leader du parti de droite dure.

Cependant, le sanctuaire lui-même ne peut être réduit à une image politique, à cause de son ancienneté, et de sa nature. Il est constitué principalement de forêt ancestrale, préservée, et est surtout un sanctuaire pour les animaux et les essences d’arbres.

Le fait d’y inviter le président américain, d’un pays qui a largué des bombes atomiques sur des civils, est assez provocateur. D’autant que Barack Obama doit se rendre à Hiroshima. Il s’agira  de  la première fois après la seconde guerre mondiale qu’un président américain se rendra sur le lieu du génocide.

Il s’agissait bien d’un génocide, car le Japon avait de toute façon perdu. Presque tout le monde a présent comprend que seule la propagande américaine a pu faire croire le contraire pendant longtemps.

Lien Video Japon G7

En réalité le G7 n’a pas lieu au sanctuaire d’Ise, mais l’accueil des membres du G7 s’est faite dans l’enceinte du sanctuaire. Une autre raison d’avoir choisit ce lieu est que les infrastructures nécessaires à ce type de réunion est difficile à trouver. Comme ces infrastructures existent à cet endroit, cela rendait l’évènement possible sans obliger à la construction d’infrastructures supplémentaires, qui n’auraient pas servi pour d’autres occasions.

Cela se passe sur l’île de Shima, qui est connue pour ses fermes de perles : Lien informations Ise

Il y a un problème car  les occidentaux croient que le shinto est une religion, et que le shinto d’état était le veritable shinto. Alors que dans son essence, il était plus confusianiste que shinto.

Cependant, face à l’incompréhension de la plupart des étrangers face à la culture japonaise, le shinto des temples, qui est la continuité du shinto d’état, a seul la structure financière et politique pour se présenter comme une défense de la culture traditionnelle japonaise, face aux idées toujours colonisatrices des puissances occidentales.

Par exemple, la Corée du sud est culturellement colonisée par les USA, au travers des sectes protestantes qui sont des moyens pour les américains de convertir les peuples à leur religion et à leur style de vie.

Ils utilisent aussi le mouvement New Age, mais je doute qu’il puisse avoir en Asie autant d’impact qu’en Europe.

Au niveau du shinto, il semble impossible de faire comprendre à la plupart des occidentaux que le shinto d’état n’était pas une religion, mais une manipulation politique, et que le véritable shinto n’est pas une religion. Ceci est du au conditionnement de l’inquisition catholique et des religions qui ont tellement incrusté les structures mentales de la plupart des occidentaux. Les japonais eux même n’ont pas l’idée que le shinto soit une religion.

Barack Obama à Hiroshima :

Pour la visite du président Americain sur le site mémoriel d’Hiroshima, il n’a pas été demandé par le gouvernement japonais d’excuses pour ce qui s’est passé pendant la guerre en ce lieu d’atrocités.

La rigueur morale des japonais ne demande pas aux descendants de crimes de guerre de se sentir coupables de ce qu’ont fait leurs ancêtres.

Ceci apparait lors d’un sondage auprès des survivants d’Hiroshima et de Nagasaki (agence de presse Kyodo) , dans lequel 80 % des survivants japonais ne souhaitent pas entendre de paroles d’excuses venant du président américain.

Barack Obama, lors de son discours sur le site d’Hiroshima, a quand même exprimé que les bombes atomiques américaines ont été larguées sur des personnes innocentes.

Laisser un commentaire