Swami Premananda (Trichy).

Il y a quelques années, je voulais étudier les matérialisations. Je pensais rencontrer Swami Premanda, qui avait des pouvoirs de matérialisation depuis son enfance.
Mais lorsque je voulais me renseigner à son propos, je me suis rendu compte qu’il venait d’être arrêté en Inde par la police.
S’en suivi une énorme campagne de presse contre lui (toujours en Inde) , et une condamnation 2 fois à vie.
Un certain temps après, je lui écrivis alors qu’il était en prison.
Commença une relation à distance, lui en Inde, victime d’un complot, et moi en France.
J’ai eu des informations sur lui directement par la force spirituelle et les pouvoirs qu’il a manifesté dans cette relation avec moi. Aussi je peux dire, que je n’ai pas besoin d’informations extérieures pour savoir qui est un vrai guru ou pas.
J’ai connu plusieurs gurus indiens, avec lesquels j’ai toujours eu des preuves directes et à grande distance de pouvoir communiquer avec eux.
Je ne veux pas raconter tout ce qui c’est passé, mais je sais ce qui lui est arrivé lorsqu’il était enfermé dans la prison.
Il n’est jamais ressorti, sauf lors de permissions où il pouvait revenir quelques jours dans son ashram.
En 2011, alors que j’étais en correspondance avec lui, ma femme a été opérée, et a failli mourir à l’hospital. En même temps il y a eu le Tsunami au Japon, où j’ai des liens familiaux. En février, en même temps Premananda a quitté son corps. C’était vraiment dur.
C’est la première fois que je vois des images de lui et du retour de son corps à l’ashram.
Certains êtres divins viennent sur terre, et ils sont en général persécutés par les forces du mal. Ils doivent tout subir, cependant pour pouvoir montrer qu’il existe une dimension spirituelle absolue à quelques personnes. Premananda possédait une force spirituelle des plus puissantes, et il n’utilisait jamais ses pouvoirs pour lui même, seulement pour aider les autres.
Aussi je me joins aux disciples dans le souvenir de cette grande âme.
« Je ne vous demande pas de vous asseoir en méditation, de chanter des bhajans tout le temps, mais seulement de penser au divin dans votre coeur ».

Cet être extraordinaire en train de chanter un chant dévotionnel à la déesse Mariamman :

Le site qui expose les faits du complot contre Premananda, dont des fausses preuves génétiques executées en Inde, et une contre expertise indépendance effectuée par un généticien anglais qui a établit l’innocence de Premananda, ce qui n’a pas été retenu par la justice indienne :

Justice for Premananda

Laisser un commentaire