Divinité Mariamman. Théories et pratiques.

mariamman

 

 

 

 

 

 

 

 

.Mariamman ou Amman est la déesse tamoule de la pluie et la principale déesse mère du sud de l’Inde des régions rurales.

La culture tamoule étant pré védique et shivaïte.

Elle est surtout priée pour faire tomber la pluie et guérir les maladies et les épidémies.

Durant la période post védique, elle a été associée (identifiée) aux déesses kali et Parvati. Comme les divinités gauloises, après l’invasion romaine, qui on été identifiées en général avec des divinités romaines.

Le terme Mari signifie pluie, et Amman, mère.

Son culte chez les anciens tamouls était une pratique d’un culte de la féminité, lié à la nature.

Les temples pré védiques  de cette déesse étaient tenus par des prêtresses. (Temple Palamutircholai)

Pendant les fêtes de cette déesse, les dévots portent des vêtements jaunes, et pratiquent des danses et des marches sur le feu. On lui offre des animaux (poules, chèvres) mais ils ne sont pas sacrifiés.

La déesse est vénérée en particulier dans les villages, aussi bien par des prêtres que des prêtresses. Elle est parfois représentée par une pierre en granit.

En dehors de l’Inde, il y a de nombreux temples à Mariamman, à l’île Maurice, Réunion, Ceylan, Singapour, Malaisie, Thailande, , Prétoria (Afrique du sud), au Pakistan et en Indonésie.

Dans « l’hindouisme » elle est considérée comme la sœur de Vischnou ou son aspect féminin.

Le shivaïsme et les traditions tamoules ne font pas partie du système des castes védique. Ce système de castes provient sûrement de l’invasion de l’Inde par les aryas, venus de Perse. Les tribus aryas ont sûrement établit le système de castes pour rester séparé des anciens habitants de l’Inde, les dravidiens, dont descendent les tamouls. Ils constituent à ce titre des traditions plus anciennes que l’hindouisme « classique », soi disant védique. Les aryas sont des tribus iraniennes qui existent toujours, et l’incompréhension des historiens occidentaux en a fait les ariens, les racistes occidentaux en faisant les ancêtres des européens. Selon moi, il s’agit d’une vaste fumisterie, mais elle a toujours cours en occident. Elle a constitué la base hallucinée des théories racistes des nazis. Ces pseudos mythologies crées par des crétin ont de graves conséquences sur les mouvements de foule.

Pour revenir à la spiritualité, des invocations de la déesse.

Gayatri de Mariamman :

OM PISAASATH VAJAAYA VITHMAHE
KADKA HASTHAAYA THEEMAHI
THANNO MARI PRACHOTHAYAATH »

Gayatri est une norme védique pour construire un mantra, aussi il en existe pour toute divinité.

Mantra : Om Shakti Mariamman

Autre : Om Shakti Om

Il est très simple, Shakti signifie aussi bien pouvoir que l’énergie primordiale, qui est la « grande déesse de l’univers, la « substance primordiale », l’Etre suprême en action.

Les dévots durant les festivités, font des marches sur le feu, des percements du corps et entrent en  transes, ce qui est assez méconnu en occident, et peut choquer si on n’est pas habitué à étudier d’autres cultures, plus engagées spirituellement et aux expressions différentes de leur dévotion. Bien sur le but est de se libérer et d’atteindre le plan divin, par la grâce de la déesse.

Des marches sur le feu existent également dans la culture grecque chrétienne, ce sont des rites qui s’originent dans les traditions pré chrétiennes, dans lesquelles ont cherchait à montrer la force réelle de la divinité qui pouvait, lorsque le dévot entrait dans la force spirituelle de la divinité, le rendre insensible au feu et il pouvait dépasser la condition humaine ordinaire par le contact avec le sacré.

On peut comparer avec le culte des vierges noires en occident, et le culte des sources sacrées, qui date du temps des gaulois. Les chapelles et églises, par exemple dans le Morvan, étaient construites proche d’une source sacrée, qui avait souvent des propriétés guérisseuses. Les gens parlaient à la source pour demander à la fée de la source des les aider, et ils jetaient des pièce ou autre offrande dedans. Les pratiques à la déesse Brigit étaient identiques.

Les fées ne sont que la transposition dans la culture occidentale moderne de la déesse mère, le féminin sacré ou la conscience cosmique omniprésente de la divinité. L’eau étant liée à la féminité de la nature, qui elle-même est l’aspect féminin du Dieu suprême, qui n’est pas un homme, mais un principe contenant toutes les potentialités de la vie universelle.

.

Temple ShaktiMariamman de Malaysie :

OmshakiMariamanMalaysia

Attention aux propagandes mensongères anti hindoues des  religieux fascisants qui détestent toute spiritualité authentique et qu’ils ne peuvent comprendre. L’intolérance s’exprime partout sur internet. Les traditions hindoues sont facteurs de paix et de tolérance, contrairement à ceux qui ne souhaitent que détruire la liberté de vivre en harmonie avec la nature et le vrai sacré.

Il y a aussi des temples tamouls en France.

.

sri Muthumari Amman Temple France
Hindouistes De France (Muthumari Amman Temple)
Adresse: 26 r Département
Code postal: 75018
Ville/Commune: Butte-Montmartre, Paris
Téléphone: 01 40 38 30 75
Catégorie: Association Religieuse philosophiques
Temps d’ouver de 08.30 à 20.30 l’heures prière 08.30 et 12.30 et 19.00

Infos aux Antilles :

Mariamman aux Antilles

Laisser un commentaire