Les expériences mystiques de Philip K. Dick étaient/sont elles réelles ?

.

valis

 

 

 

 

 

 

 

 

.

On présente P K Dick comme un auteur de science fiction, mais lui-même refusait cette étiquette. Il disait écrire sur la vérité.

Il est aussi présenté comme un schizophrène, un drogué, quelqu’un de fragile ou déséquilibré, mais avec un génie littéraire.

Il a essayé de se faire interner en hôpital psychiatrique, à cause de ses confrontations avec d’autres réalités, mais cela a été refusé, pour la raison qu’il n’avait pas de troubles schizophréniques ou hallucinatoires selon les critères de la psychiatrie.

J’ai l’intention de donner mon point de vue sur ses expériences, car il a suivi un chemin personnel assez difficile, mais qui a du sens et qui rejoint mes propres expériences, en tant qu’explorateur des mondes parallèles.

Cet article n’est donc qu’une petite introduction. Car pour comprendre pourquoi les expériences de P.K. Dick sont réelles, il faut dévoiler certaines réalités que j’ai découvertes par moi-même, lui les a aussi découvertes par un autre chemin, mais je suis frappé de voir la similitude des expériences.

Il était selon les termes utilisés par Max Théon (j’utiliserai des termes issus de l’occultisme occidental, sinon il n’existe pas de mots en français pour exprimer ce type d’expériences), un sensitif. Sois quelqu’un qui a une capacité de naissance de percevoir les dimensions qui sont invisibles à la plupart. On n’utilise pas des termes comme « médium ». Moi-même on m’a parfois catalogué comme médium, mais j’ai toujours refusé. On n’est pas possédé par des entités, ni en contact avec une voyance astrale. Il y a des plans supérieurs de conscience, et des plans inférieurs. Certains ne perçoivent que les plans inférieurs et sont appelés médiums, d’autres ne perçoivent que les plans spirituels, et on leur colle la même étiquette. Cependant cela n’a rien à voir.

Au travers de ses perceptions et des forces qui essayaient de le contrer, il a eu beaucoup d’épreuves, mais malgré cela, il a réussi à comprendre la plupart de ses expériences, et à dévoiler certains secrets initiatiques sur la nature de la réalité. Quand je dis initiatiques, je ne parle pas de groupes  de privilégiés qui recevraient une connaissance cachée, mais par son identité fondamentale, il a pu en se confrontant à la nature de la réalité, arriver à comprendre le problème fondamental de l’humanité. Il a essayé de l’exprimer par ses romans.

Comme c’est très inquiétant, la plupart des gens ne peuvent pas l’entendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire