Imbolc

IMG_20170202_122812

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui nous fêtons le jour de la déesse Brigidh, en allumant 19 chandelles (nombre du soleil), ainsi qu’une bougie rouge mise dans l’eau, la déesse du Feu dans l’eau.

La fête celtique est connue sous différents noms, Oimelc (fête du lait des brebis), imbolc, candlemas, chandeleur, qui font tous référence à la déesse du feu et de la lumière. Renouveau du feu de la fertilité de la nature après l’hiver. Elle appelle la bénédiction de la déesse Brigidh pour les habitants de la maison, les animaux, les plantes, les futures récoltes. Les crêpes sont le symbole du disque solaire, on les fait tourner en tenant un louis d’or, ou autre objet en or, métal du soleil.

Les fêtes celtes de la fertilité n’ont pas de rapport avec la sorcellerie, car la sorcellerie consiste à détruire la fertilité des plantes, des animaux et des humains, ce qui est combattu par les adeptes des cultes de la fertilité.

Actuellement il y a une grande confusion sur ce sujet à cause de nouvelles religions qui confondent le symbolisme du cycle solaire avec les conceptions judéo chrétiennes de la sorcellerie sataniste, tout en pratiquant des célébrations basées sur les fêtes celtiques. Mais l’inquisition avait tout fait pour créer ce type de confusion. Comme l’explique le livre du professeur Ginzburg, « les batailles nocturnes ».

A Brigidh, a ban dé beannachtach

Tair isna huiscui noiba

Isin cherdchai

Isin choiriu

Ocus isin chiunn

No don cossain

Cossain inna thuatha

Brighid, déesse bénie

Vient dans l’eau sacrée

Femme des trois feux puissants

De la forge

Du chaudron

De la tête

Protège nous, protège le peuple

AWEN

Lisa Thiel – Imbolc (Candlemas)

Laisser un commentaire