Histoire de canards


220px-Pekin_Ducks_cropped

 

 

 

 

 

On vit dans une société matérialiste qui considère les êtres vivants comme des objets.

Sans rentrer dans les considérations souvent issues de la sensiblerie des végans et autres végétariens idéologistes, il y a un point de vue spirituel (et non religieux), pour considérer ce type de situation.

La grippe aviaire va causer le massacre de milliers de palmipèdes. Les esprits de ces oiseaux après avoir été massacrés, vont se retrouver dans le plan astral. Lorsqu’il y a un tel nombre d’animaux ou de n’importe quelle sorte d’êtres vivants qui sont tués, cela peut provoquer des vengeances assez conséquentes.

Un exemple, dans l’ashram d’Aurobindo se trouvait une imprimerie. On fabriquait le papier à partir de plantes, dont de grandes quantités étaient projetées dans une machine pour être broyées. Mirra Alfassa , la mère d’ashram, fut prévenue de problèmes qui se passaient dans l’imprimerie. Des accidents et des pannes mécaniques se succédaient.

Elle vint inspecter le lieu pour identifier d’où venaient les problèmes, et elle se rendit compte que l’esprit des plantes projeté violemment dans l’astral, provoquait ces phénomènes.

Au Japon, il y a constamment des rituels qui sont effectués pour apaiser l’esprit des poissons qui sont pêchés, vu que les japonais sont depuis toujours un peuple qui vit surtout de la pêche. Il n’y avait pas d’élevage avant la deuxième guerre mondiale et l’influence américaine.

En occident il n’y a que certains mystiques sensitifs qui perçoivent et tiennent compte de ce genre de choses, alors que dans un pays animiste comme le Japon, on tient compte de l’âme des animaux aussi bien que des objets. Il y a des temples spécialisés pour les différents types d’objets qui ont été utilisés par l’homme et qui ont acquis un esprit.

Il devrait y avoir des rituels pour aider les esprits des canards que l’on va tuer, compte tenu qu’on devrait sûrement aussi remettre en question les modes d’élevage et identifier sérieusement la véritable cause des problèmes.

Sinon, les esprits des animaux vont sûrement augmenter le nombre de maladies et d’accidents dans le pays. Le mode de vie inconscient du monde moderne étant déjà un producteur de catastrophes et de maladies qui pourraient être évitées.

A noter que la connaissance de l’existence des esprits des animaux et des plantes n’a rien a voir avec le végétarisme de certains, vu qu’ils ignorent que les plantes aussi possèdent une sensibilité. L’être humain est un animal, et il a le droit de manger, étant de part la nature un omnivore. La conscience de la réalité n’implique pas de suivre une idéologie, car les idéologies développent des comportements mécaniques qui sont contraire à la prise de conscience de la réalité.

Par contre il y a besoin de communiquer avec toutes les forces vivantes pour les comprendre.

Laisser un commentaire