Les erreurs d’identification spirituelle des humains, causes imaginaires du racisme et de la ségrégation.

Il y a tellement de combats idéologiques de tous côtés, qui se croient sérieux et justifiés, qui ne sont dus qu’à l’ignorance et au manque de spiritualité. On est confrontés à la bêtise de lobbies fanatisés qui passent leur temps à s’affronter en se basant sur des mensonges et des illusions.

Ce que l’on appelle « occultisme » lorsqu’il n’est pas récupéré par des abrutis, est l’étude expérimentale et non intellectuelle, des éléments constitutifs de l’être humain et de l’univers. Le terme peut être remplacé par spirituel, étude des plans subtils, gnosticisme …

Les mots n’ont un sens que selon la sémantique, et servent à communiquer des idées. Les idées sont des forces mentales ou supramentales, qui prennent une forme en descendant dans le plan mental.

Si l’on veut étudier les cultures celtes, on est taxé d’antisémitisme ( ?). Il existe une interdiction de penser qui essaie d’interdire l’étude des cultures autres que les lobbies judéo chrétiens veulent le dicter. On est face à un fascisme intellectuel et idéologique.

Il y a également une dictature pour empêcher d’étudier toute culture non européenne. Par exemple, le terme « Guru » qui désigne un professeur ou un spécialiste enseignant dans la culture hindoue, est interprété comme synonyme d’escroc, dictateur, ou quelqu’un qui veut dominer les autres, par les médias occidentaux. Il s’agit de racisme et de violence contre la culture hindoue, et seulement de racisme, qui est dû à la volonté de dévaloriser des cultures qui possèdent un contenu spirituel qui pourrait remettre en question les prétentions des lobbies religieux judéo chrétiens.

Je vois des sites racistes anti musulmans écrits par des lobbistes juifs intégristes, qui font des amalgames entre tout musulman et les idées des contenus interprétés de façon intégriste du coran.

On veut faire croire que le seul islam est l’islam sunnite intégriste sans tenir compte des courants  gnostiques et égalitaires comme les Bektashis, et ésotériques des vrais soufis (le terme est malheureusement récupéré par des intégristes. Les vraies lignées de soufis n’ont pas le droit de fréquenter les rois ni les politiciens qui dirigent le monde, pour des causes spirituelles évidentes).

Les mystiques savent que les différences entre les humains sont des illusions. Les humains ne se réduisent pas à un corps physique. Le corps physique n’est qu’une façon de l’esprit de se manifester. Seuls les mystiques et les véritables occultistes sont des antiracistes, puisqu’ils sont dans la perception qui voit au-delà du plan physique.

Il n’y a pas d’hommes ou de femmes pour les soufis, car ils disent que l’âme n’a pas de sexe, comme le soufisme voit les choses au niveau de l’âme, il ne peut pas y avoir de ségrégation des femmes, qui sont des âmes, et les âmes sont des forces de lumière incréée.

De même, les mystiques juifs comme Max Théon, et les vrais mystiques kabalistes, sont au niveau de l’être de lumière, et voient les âmes des humains et des animaux, des plantes, et ne sont pas susceptibles de tomber dans la ségrégation (alors que d’autres utilisent la cabale pour tuer les politiciens qui ne leur obeissent pas). Soit on vit au niveau grossier et ne perçois que la matière (qui n’existe pas en elle-même), soit on avance au niveau spirituel et l’on communique avec les âmes des êtres vivants, qui n’ont ni race ni nationalité. On tient alors compte aussi de l’âme de ses ancêtres, qui vivent toujours dans le monde parallèle, qui est très proche de celui des « vivants ».