L’humain moderne et son ego.

11_24_2014_coptic.jpg__800x600_q85_crop

 

 

 

 

 

 

Ancienne icone chrétiens coptes

Il y a une illusion qui court à propos des gnostiques. On veut croire, avec l’influence moderne matérialiste, que les gnostiques étaient des contestataires, qui sachant que les religions et les sociétés étant basées sur des conceptions et des valeurs morales inférieures, ont utilisé un langage symbolique pour briser l’oppression de ces religions. Ils auraient enseigné la création du monde par le mauvais démiurge comme symbole du fait que la réalité sociale et culturelle, construite par des humains corrompus, ne serait qu’une illusion imaginaire, issue du conditionnement socio culturel. Carl Gustav Jung, aurait formé les concepts de la psychanalyse jungienne en se basant sur les concepts gnostiques, dans le but de déconstruire l’image de la réalité matérielle illusoire de la société occidentale aliénée.

Il est exact que C.G. Jung a puisé dans la conception gnostique son idée de l’ombre, et de la matérialisation de l’ombre apparaissant dans le monde extérieur. Mais il ne s’agit que d’idées fragmentaires.

La vision des gnostiques issue de la conscience de la composition de la réalité qui contient un combat et une formation d’ombre et de lumière, comme les taoïstes chinois parlaient de la présence du yin dans la partie yang, et de la partie yang contenue dans la moitié yin de toute réalité, savaient qu’il s’agit d’un principe cosmique ancien et réel.

La négation et l’ignorance de ce principe  dans le conditionnement moderne ont provoqué la soumission de l’humanité aux forces sombres de l’univers. Il ne s’agit pas de concepts abstraits, les aspects sombres qui ne sont pas combattus de façon occulte dans le monde astral, se manifestent sous la forme de  mouvements violents, de meurtres et de guerres dans le plan matériel. Il ne s’agit pas de concepts abstraits. La mauvaise interprétation, symbolique, provient de l’ignorance de l’existence des mondes subtils et de l’existence réelle des entités maléfiques. Cette ignorance provient de la manipulation mentale collective orchestrée par ces entités, ainsi que de l’orgueil humain qui le rend manipulable par les obscurs. L’humain actuel se croit évolué et trop intelligent pour croire à des autres dimensions et des entités énergétiques actives.