Démonologie et Angéologie.

J’ai lu sur un site, la définition de la démonologie, selon la personne qui se considère comme démonologue « la démonologie est l’étude scientifique des démons » ?

C’est assez dingue tout ce que l’on peut lire sur le net.

Cela montre simplement la confusion des gens, au niveau spirituel, comme au niveau de leur mental. Je préfère dire leur mental, si on parle de psychologie, cela fait référence à un système de pensée matérialiste qui n’est pour moi qu’une façon de pratiquer la manipulation mentale à l’échelle collective.

Bon, les démonologues et les angéologues en général, n’ont jamais vu un démon ni un ange. Pas plus que les « théologiens ». Donc on pourrait penser si l’on suit la logique, que ce sont tous des menteurs. Ils cherchent à se valoriser avec des titres qui ne sont que de la prétention égotiste.

Il ne peut y avoir d’étude scientifique des démons, ni des esprits, vu qu’ils sont dans l’astral. Sans être issus de ce plan, mais on peut les voir en passant dans cette dimension, si on a le niveau.

Les démons, si on utilise ce terme pour des esprits méchants, vicieux et au service d’une hiérarchie anti spirituelle, peuvent prendre n’importe quelle apparence.

Mais si on considère le point de vue gnostique spirituel, ( et non des gnostiques anti spirituels, qui existent aussi, mais dans ce cas ce nest plus la gnose, la connaissance « divine »), les plans intermédiaires étant occupés par des esprits issus du principe maléfique, ou du démiurge mauvais, les anges des religions peuvent être les démons déguisés en saints et en divinités. Qui sont dans les plans subtils, pour empêcher les âmes humaines d’atteindre un plan véritablement spirituel.

Cela peut expliquer que les exorcistes n’exorcisent rien du tout, ni les désenvoûteurs qui ne désenvoûtent que des envoûtés imaginaires. J’ai pu constater que les gens qui avaient été victimes de véritables envoûtements, et se croyaient désenvoûtés parce que les dits « désenvoûteurs traditionnels » les avaient « dégagés », étaient toujours dans le même pétrin.

Ils devenaient alors la proie des « psys » en tout genre et des hôpitaux. La culpabilisation des gens qui ont des problèmes que l’on ne peut pas régler. Les psys font croire aux gens qu’ils sont malades, comme les désenvoûteurs incapables disent à la personne, que c’est parce que « c’est karmique » que le « désenvoûtement » ne fonctionne pas.

La ronde sans fin des charlatans. Les « exorcistes »  de même, qui disent que si l’exorcisme ne fonctionne pas, c’est que « Dieu » a des raisons de ne pas délivrer la personne, ce n’est bien sur pas l’exorciste qui est un gros arnaqueur.

Ou que son « Dieu tout puissant » ne chasse pas ses alliés ?

Je vois aussi sur le même site, l’affirmation « nous savons que les démons ne peuvent pas attenter à la vie d’un homme, mais peuvent le tourmenter. ». Voilà qu’il est gentil le démon, il ne peut pas tuer sans autorisation du patron. Et le « patron » c’est le dieu ? Donc le coupable c’est lequel ? On parle de criminalité occulte,  et les gens qui sont atteints, sont morts en général. Ils n’ont jamais su que la cause était la sorcellerie.

Ceux qui survivent, la plupart ne savent pas non plus ce qui leur arrive.

J’ai connu un médecin, qui était un guérisseur initié et prêtre de vaudou Haitien, qui a essayé de m’aider contre une véritable sorcellerie sataniste, il est décédé d’une crise cardiaque. Les démons étaient trop forts, et malgré les protections de son initiation et l’aide d’un clan vaudou, il est mort.  Donc pour moi, la plupart des gens n’ont aucune idée de ce qui se passe sur cette planète.

Et bien non, le vaudou n’est pas lié aux forces du mal, il s’agit d’une religion initiatique africaine, originaire de l ‘ancien Dahomey, à présent situé en partie au Bénin, et au Togo.

Le mal, et les serviteurs du mal, c’étaient à coup sûr les marchands d’esclaves, pas ceux qui étaient leurs victimes !

LE 8 JANVIER 1854 LE PAPE NICOLAS V ET L’EGLISE CATHOLIQUE BENISSENT LA TRAITE NEGRIERE ET L’ESCLAVAGE

Cliquez Lien Mariam-Sri-Sidibe

Le fait que le vaudou soit « diabolisé » est principalement le racisme. Le fait de considéréer que les africains, étant noirs, sont des démons.

Au moyen Age Européen, les gens croyaient en général que le blanc, comme couleur était lié aux anges, et la couleur noire au diable. (A part cela, le catholicisme n’est pas dualiste…)

Certains pensent que les chats totalement noirs ont disparu pour cette raison, alors qu’un chat noir qui avait un peu de poils blancs, était sauvé d’être considéré comme diabolique… Ces conceptions sont toujours actives dans les pays musulmans.

En réalité, le vaudou comme tous les anciens cultes, est le culte des forces bénéfiques célestes, qui étaient connues des peuples africains, et qui sont les intermédiaires entre l’humain et le dieu suprême qui est considéré comme transcendant, donc moins conscient des humains que ses divinités intermédiaires.

Il connait aussi des forces inférieures, comme le chritianisme, et des pratiques pour s’en protéger en invoquant les divinités « célestes ».

Les branches qui se sont developpées à Haiti, et en Amérique du sud, Cuba, etc.. sont des cultes issus des traditions des esclaves de différentes tribus qui ont continué de vénérer leurs dieux ancestraux sous l’apparence des saints catholiques, car les esclavagistes catholiques les empêchaient de pratiquer leur religion. Les divinités africaines cependant n’ont pas semblé être capables de délivrer les Haitiens de l’esclavage, c’est pourquoi ils ont créé des branches vaudoues pour lutter contre leurs ennemis, les esclavagistes. Ils ont donc formé des entités egrégoriques féroces plus violentes, dans le but de se libérer. C’est pourquoi Haiti a été le premier pays  à se libérer de l’esclavage.

Le racisme cependant est resté , l’église catholique a continué à considérer tous les dieux non chrétiens comme des démons, ceci afin d’assoir son pouvoir sur les âmes et la politique.

Il y a en plus tous les clichés qui se sont transmis et qui continuent, comme le mythe des « poupées vaudoues ». Les poupées d’envoutement ne sont pas vaudou, mais sont typiquement occidentales, la sorcellerie occidentale qui provient des pratiques des magies grecques et égyptiennes.

La sorcellerie est particulièrement pratiquée en France et en Italie. Les africains n’ont pas l’habitude d’être confrontés à des sorcelleries aussi fortes que celles pratiquées en Europe, aussi les prêtres du vaudou utilisent des divinités qui n’arrivent pas forcément à chasser les démons utilisés par les sorciers maléfiques occidentaux (peut être parce que ces démons sont très anciens, venant surement de l’époque Babylonienne, puis Mazdéenne) .

Sans compter que de nombreux saints catholiques ont été utilisés de façon occulte par l’église pour détruire et coloniser les peuples. Comme l’indiquent les archives contenant les lettres des chefs des conquistadors, qui racontent la conquête de l’Amérique. Les chefs des conquistadors espagnols, étaient pour la plupart membres de l’ordre de Santiago, attribuant à Jacques le Majeur et à la vierge le plus grand nombre d’indiens massacrés…

Au début, l’ordre de Santiago était destiné à libérer l’Espagne des envahisseurs mauresques, mais ensuite, il semble avoir utilisé l’egrégore de saint Jacques pour massacrer les amérindiens, détruire les cultures Mayas et Aztèques (qui avaient beaucoup d’or, qu’ils considéraient comme métal sacré lié au soleil) . D’où les vocables de « Santiago »  comme différents noms de villes en Amérique du sud.

Vous pouvez avoir plus d’informations sur ce sujet dans ce livre :

arton70

Le personnage de saint Jacques le Majeur est guerrier, et il a pu être récupéré également pour asseoir le pouvoir des aristocrates contre le peuple. Cela ne dit pas que le saint, en tant qu’esprit , était d’accord avec les prétentions de ceux qui se servaient de son nom…

En ce qui concerne les envoûtements avec des poupées, dagydes, il y en a qui se demandent si cela existe, si c’est de l’auto suggestion ?

Ces pratiques sont réelles , les sorcières et sorciers sont capables de contrôler les forces astrales. Le corps astral de la personne se trouve accroché à la poupée, et les sorciers envoutent le corps astral de la personne avec. Les forces astrales envoyées passent dans le corps astral et étherique de la victime, qui se trouve envahie par le mal. Les matérialistes ne peuvent pas comprendre, ils imaginent « le subconscient », « la suggestion » etc… Qui ne sont que des erreurs d’interprétation de phénomènes qui se déroulent sur plusieurs plans simultanément, à cause de l’existence des corps subtils.

Dans les cultes africains et autres, seuls les gens qui ont un corps astral déjà actif peuvent être initiés, c’est à dire qu’ils sont « médiums » de naissance. Pas dans le sens spirite ou ordinaire du terme , mais dans le sens initiatique.

Actuellement, il y a beaucoup d’occidentaux qui essaient d’invoquer des esprits et des divinités originaires du Vaudou africain ou Haitien, voire de la Santéria.

Peut être à cause de l’influence des mouvements dits « néo paiens » et Wicca.

Mais les divinités et entités de ces cultes sont souvent féroces ou jalouses, et peuvent facilement se retourner contre les gens qui n’y sont pas initiés.

Seuls les magiciens ou initiés avancés peuvent communiquer sans danger avec ces entités. Les débutants devraient éviter …

La différence entre la magie et la religion est surtout linguistique.

Les religions parlent de prière, alors que les magiciens appellent cela incantation ou invocation.

Les religions établies interdisent la magie, mais demandent la même chose aux saints, à Dieu, que les soi disant magiciens. Les magiciens voient les choses de façon plus indépendante, et connaissent le phénomène des égregores.

La religion utilise le phénomène des égregores, mais sans le dire aux croyants.

Ils utilisent des esprits, les saints qui sont des morts , mais critiquent les magiciens qui voient les esprits et s’adressent soit aux saints soit aux divinités, sans passer par la soumission aux autorités religieuses. Le terme de mage provient des prêtres Mazdéens et Zoroastriens. Ils sont représentés dans le christianisme comme les trois rois Mages. Ils étaient considérés comme des sages et des astrologues. La dégradation du christianisme a fait oublier que les premiers chrétiens connaissaient les anciens sages et étaient amis avec eux, comme les rois Mages viennent voir l’enfant mystique qui vient de s’incarner.

La différence entre la magie noire et la magie blanche est à qui s’adresse t’on, et pourquoi.

Les esprits maléfiques et les décédés du bas astral sont invoqués par les sorciers maléfiques, les esprits élevés, dieux ou saints sont invoqués par les magiciens « blancs », ou bénéfiques, les guérisseurs. Mais les religieux qui maudissent les gens avec des prières , utilisent l’égregore pour détruire les gens,  pratiquent une magie noire égregorique. Il y avait et il existe toujours des messes et des rites de prières catho pour détruire les ennemis de leur religion. Les ennemis ne sont pas forcement occultes, mais seulement les gens qui ne pensent pas comme eux.

La corruption a fait que cette religion a été de plus en plus controlée par des forces des ténèbres.