Le Reiki tradition japonaise ?

Le Reiki n’est pas la force de l’esprit.

Le Reiki n’est pas une imposition des mains.

Le Reiki n’a pas de rapport avec des soi disant souffles internes (concept chinois). Il existe des énergies internes, mais pas dans le sens où en parlent les gens actuellement).

Le Reiki n’est pas une force que l’on va chercher à l’intérieur de soi (et s’auto polluer si cela était).

Il n’existe pas de « Reiki traditionnel ». Comme si l’on disait « shamanisme traditionnel », mais le shamanisme est un terme inventé en occident, bien qu’il recouvre des sens différents.

Si un terme est récent, on l’emploie pour communiquer, mais on doit expliquer ce dont on veut parler, le mot n’a pas de sens intrinsèque. De même, le mot Reiki en japonais désigne une force spirituelle, mais ne définit quelle sorte de force ni son origine. C’est un terme qui était utilisé par Usui Mikao à l’époque pour désigner un pouvoir qu’il avait. A présent, il est utilisé dans un autre sens et dans un autre contexte. Les gens actuels n’ont pas les structures mentales des japonais de l’époque Meiji.

Le terme traditionnel ne peut s’appliquer qu’a ce qui se situe dans une culture ancienne, et ne signifie pas Vrai ni Bénéfique, vu que certaines traditions sont infiltrées par des pouvoirs nocifs et corrompus.

Le Reiki étant issu du shamanisme japonais, n’a rien de scientifique et n’a pas de rapport avec la psychologie occidentale moderne.

Etant devenu une méthode de thérapie énergétique par soi disant imposition des mains dans le mouvement New Age, il ne correspond plus depuis longtemps à l’origine shamanique du fondateur Japonais. Il est aux mains de personnes qui sont manipulées par le système consumériste, qui luttent pour avoir le pouvoir sur le Reiki, qui est en fait issu d’une autre dimension.

Dans son vrai sens il aide à prendre conscience et à utiliser les réalités des corps énergétiques subtils, du moins c’est ce qu’il aurait servit à faire si il n’avait pas été détourné par les pouvoirs sombres (qui maîtrisent également la politique, la religion, la science matérialiste, donc la planète).

Comme les membres du New Age se basent sur d’autres dimensions, le Reiki leur semble aller dans le même sens, sauf que le New Age est sous contrôle de forces astrales qui sont issues de la théosophie (Alice Bailey), qui étaient appuyés par  les forces adverses (pouvoirs occultes qui visent à empêcher l’humanité de se spiritualiser).

Au Japon, ce terme n’est pas utilisé, en dehors du milieu « New Age »qui est influencé par les USA.

Pour la plupart des japonais, le terme semble louche. Pouvant avoir un rapport avec les fantômes…