Commentaire sur le mythe cathare et Bogomile.

Les mythes sont des archétypes, ou des récits imagés qui sont destinés à servir de support à un mode de vie et de relier ceux qui y adhèrent au delà la logique formelle.

La conception des deux principes personnalisés sont une autre forme de l’idée des principes positifs et négatifs qui s’affrontent ou se mélangent pour arriver à équilibrer l’univers et finalement créer la vie par une lutte de principes opposés.

Les Bogomiles se sont inspirés de ce qu’ils voyaient dans le monde, la constante oppression des pauvres par les riches, des faibles par les forts et la continuelle vision de l’injustice dans le monde réel.

Depuis deux mille ans les chrétiens ordinaires, adhérents à tous les systèmes d’oppression ont annoncé la venue du sauveur après les conceptions judaïques de la venue du messie, qui est le fond du christianisme catholique.

La vision du mensonge de ces religions, a fait naître la vision anti idéaliste des Bogomiles qui réinterprètent le christianisme d’une façon réaliste. (Qui correspond au monde réel, et explique de façon mythologique l’origine des injustices que tout le monde peut constater dans les sociétés).

En même temps ils s’appuient sur des traditions plus anciennes, la  conception des 4 éléments qui existent dans la plupart des anciennes civilisations, et élèvent le christianisme à une cosmologie plus ésotérique et authentique.

Leur doctrine n’était pas un simple héritage mais une doctrine de combat élaborée pour s’attaquer aux institutions étatiques et ecclésiastiques qui pour eux était responsables de la misère des gens. Ils adaptaient des livres et choisissaient des passages qui étaient en accord avec leur but et leur vision du monde.

Leur philosophie est une vision complète du christianisme qui constitue une voie de résistance spirituelle aux systèmes d’oppression et de libération de l’âme de ce monde qui selon eux appartient à Satan.

Beaucoup d’entre eux sont morts et ont été brûlés vifs pour leurs idées.

Laisser un commentaire