Le retour de Merlin en quelque sorte

800px-Arthur-Pyle_The_Enchanter_Merlin (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

Merlin par Howard Pyle source : Lien Merlin Howard Pyle

Parler du retour de Merlin est une façon métaphorique d’évoquer le sujet, car en fait il n’est jamais parti.

Il y a un certain nombre de personnes qui disent avoir rencontré Merlin, et avoir reçu un enseignement, ce qui devient autant de voies spirituelles et magiques.

Une des caractéristiques de cette inspiration est la volonté de réveiller le sens du sacré de la nature vivante, son respect, de retrouver les mystères initiatiques qui y sont liés, en gardant un lien vis-à-vis de la culture celte.

Sans être pris dans les catégories des soi disant « néo paganisme », « néo druidisme », « new age » ni des religions « établies ».

Il y a un lien avec la féerie, le monde elfique et fantastique, tout en échappant aux systèmes organisés que constituent par exemple le néo druidisme hiérarchisé, patriarcal et para maçonnique.

Cette voie particulière échappe aux tentatives de sectarisation des organisations « spirituelles » et du soi disant « sérieux » des groupes organisés.

Il semble que cela vienne de l’esprit de Merlin lui même qui ne se laisse enfermer dans aucune catégorie.

Sur sa tombe du pays de Galles, il y a la mention dans l’épitaphe le désignant comme « chef magicien ».

Ceux qui ont eu l’inspiration de réciter cette épitaphe comme invocation, ont pu entrer en contact avec une onde vibratoire diaphane et puissante à la fois, qui les a transportés dans un monde subtil où ils ont rencontré l’esprit Merlin.