Les runes anti nazies

On a entendu qu’un pull over a été retiré d’une équipe olympique, à cause d’une discrimination portant sur une rune, « les nazis ayant  utilisé les runes ».

On va vers l’amalgame culturel et la discrimination envers des cultures spirituelles des européens.

Le fabriquant des pulls aurait répondu que les néo nazis  utilisent le drapeau norvégien, faut il aussi l’enlever ?

On pourrait continuer l’argumentation :

Les nazis ont utilisé la langue allemande, doit on interdire les athlètes allemands et leur langue ?

Les nazis ont utilisé les jeux olympiques, ils adoraient parader durant des manifestations sportives.

Hitler était végan, il aimait les animaux, et quand à sa table il voyait quelqu’un manger un steack, il lui disait : cela ne te gêne pas de manger un cadavre ? , exactement les mêmes paroles que les végétariens disent à leurs proches.

WWF a été créé par des nazis, cela ne gêne personne ?

L’ordre des médecins en France a été créé durant le régime de Vichy, afin de traquer les médecins juifs, cela ne gêne personne ?

Pour en revenir aux runes, elle n’ont pas été créées par les nazis. Elles viennent d’Odin, selon les mythes nordiques. Odin est la divinité bénéfique qui représente le monde divin. Il s’est sacrifié pour atteindre la sagesse cosmique, en utilisant une méthode de shamanisme qu’il a appris auprès de la déesse Freya, puis il transmis sont savoir aux humains, aux divinités, et aux Elfes.

Les runes représentent les forces de l’univers, il s’agit d’un alphabet mystique qui permet de communiquer avec les dieux. Il permet aussi de se protéger contre les forces maléfiques qui veulent détruire les humains et les dieux.

Si les nazis ont utilisé les runes, c’est qu’ils cherchaient un pouvoir magique pour asservir l’humanité.

La mythologie nordique nous fait facilement comprendre ce qui s’est passé. Le dieu du mal dans la cosmologie nordique, se nomme Loki. Il se déguise et change de forme pour tromper aussi bien les humains que les dieux. Par exemple, Odin et sa femme, la déesse Frigga, on eu un fils Baldr. La déesse sachant le risque que cours Baldr, voulu le protéger. Etant une déesse shamane, elle a fait une communication avec tous les êtres de la nature, y compris les maladies, les arbres, les armes, les animaux, les choses (il n’y a pas d’objet dans le shamanisme , tout a une âme). Pour savoir, Loki a pris l’apparence d’une femme, qui est venue dans le monde de Frigga, et a écouté ce qu’elle racontait à ses proches. Frigga a expliqué que seul le gui n’a pas fait la promesse de ne pas tuer Baldr, car il était trop jeune.

Aussitôt Loki est parti chercher du gui pour en faire des armes, avec lesquelles il a tué Baldr.

Il est facile de détecter la nature des forces  actives dans le monde si on utilise ces mythologies.

On voit tout de suite que Hitler est un agent des forces de Loki, voir une presque incarnation de Loki. Il a donc créé une fausse mythologie pour détruire les runes en les associant avec ses buts, pour priver l’humanité de moyens de lutte contre le mal.

Les gens qui continuent d’associer les runes aux nazis, donnent de la force et sont manipulés par Loki.

De même les néo nazis qui croient servir Odin, qui comme je l’ai écrit, n’est pas un dieu casqué mais un Elfe, dans la terminologie ancienne, sont des serviteurs de Loki.

Des clairvoyants comme Mirra Alfassa, ont vu que Hitler était guidé par un démon qui prenait l’apparence d’un guerrier lumineux casqué.

Comme l’a expliqué Sri Aurobindo, Hitler avait un être psychique rudimentaire, c’est-à-dire une âme non évoluée spirituellement, il était donc incapable de discerner entre les forces et suivait le démon aveuglément, peut être croyait il que c’était Odin, vu qu’on voit dans les illustrations germaniques de l’époque ce type de représentation.

Mais selon moi, Odin n’a pas de casque, il a soit un chapeau soit un capuchon. (Comme les lutins).

Les runes utilisées par les nazis sont les runes Armani.

Il existe plusieurs sortes de runes, les runes signifiant signes secrets ou mystiques.

Le système runique le plus ancien est connu par une suite runique du Gotland, en Suède.

Il y a diverses théories non mythologiques sur l’origine des alphabets runiques, mais elles proviennent sûrement des hommes préhistoriques qui ont codifié des glyphes pour obtenir un effet initiatique, et représenter les forces de l’univers, visibles et invisibles.

L’ancien système runique possède 24 runes, il y a un alphabet runique anglo saxon, un alphabet runique réduit.

Les inscriptions runiques ne se retrouvent pas spécialement en Allemagne, mais au Danemark, en Suède, en Angleterre, en Suisse, en Autriche.

Les runes font partie de la poésie et de la spiritualité européenne au sens large. Les mots et le verbe servaient, comme les poèmes, à exprimer les forces du monde et  sa spiritualité. Ceci se retrouve chez tous les peuples.

Le mot, le verbe, le poème, le mythe, comme les sutras  de l’Inde, ou des poèmes et noritos japonais, en passant par les analyses des textes sacrés des kabbalistes juifs, sont du même ordre que les runes. Le mot rune, signifiant secret, a le même sens que Cabale, qui est une lecture mystique et ésotérique de l’univers.

La discrimination contre les runes est donc équivalente à la discrimination envers la cabale, et donc une forme de racisme culturel.

La majorité de ceux qui étudient les runes et les utilisent actuellement, sont membres ou proches du mouvement Asatru, qui est globalement international, apolitique, plutôt à gauche, écologiste et anti nazi…

A noter qu’au Japon, la croix gammée ou svastika, est le symbole du bouddhisme, et sur les cartes, les temples bouddistes sont indiqués par un svastika, et les sanctuaires shinto par un tori.

On ne peut pas continuer à tout interpréter sans tenir compte des autres cultures, étant sur la même planète.