Mentalisme, hypnose, occultisme, capacités paranormales.

h_07_meek_magic_13_pic1

Les scientifiques russes pensent que les dictateurs comme Staline utilisaient l’hypnose de masse.

En réalité, il y a des phénomènes dits magnétiques ou fascinatoires qui sont dus aux pouvoirs hypnotiques ou occultes alimentés par des énergies démoniaques (entités maléfiques) et non par seulement des phénomènes psys tels que compris ou imaginés par la littérature.

Des phénomènes liés à la nature de l’esprit sont exploités par les hypnotiseurs de music hall.

Mais les plus avancés comme Yvon Yva que nous avons connu, sont en fait incapables de détecter les entités qui sont dans les phénomènes dits paranormaux.

Ce qu’on appelle hypnose est en réalité d’abord concerné par les capacités du mental, mais au-delà il y a les corps subtils, les mondes et les êtres de ces mondes.

Par exemple, l’hypnotiseur peut il détecter un esprit, une divinité, ou un saint (décédé qui a accédé à une puissance spirituelle).  Le mental peut influencer les plans étheriques et astraux, ce qui crée une confusion et fausse l’interprétation des phénomènes que l’on peut observer dans les démonstrations de l’hypnose.

Le problème vient que de ce que ces phénomènes sont interprétés à un niveau psychologique, ce qui est un concept illusoire et les gens ne discernent pas la différence entre le mental et les corps énergétiques autres que le corps mental.

Il s’ensuit que ces facultés sont utilisées de façons inutiles, car ce qui est intéressant serait de comprendre les plans subtils. Au lieu de chercher à seulement utiliser le mental sans avoir conscience du reste.

Ne laissez pas quelqu’un vous hypnotiser et ne soyez pas mis dans un état passif.

Vous devez apprendre à contrôler les choses et ne pas vous laisser contrôler par quelque autre volonté .Humaine ou non humaine.

Il faut comprendre que tout ceci n’a rien de surnaturel.

La nature et l’esprit font partie d’un tout qui ne contient  ni antagonisme ni n’est composé de réalités séparées, mais de strates différentes d’une même réalité.

Le problème de tous ces phénomènes vient qu’il est possible de manipuler les plans physiques, étheriques et mentaux mais ces recherches ne sont pas spirituelles, car le spirituel stricto sensu concerne le corps causal. Hors on peut dissocier tous les plans sans avoir accès au plan causal, qui est lui-même au-delà et le seul vraiment « spirituel ».

 

 

Laisser un commentaire