Tu ne tueras pas, même un moucheron.

Tu ne tueras point, même un moucheron :

On ne tient pas compte de la sensibilité des plantes.

Et si l’on ne tue pas, on ne doit pas tuer les bactéries ni les virus. Entendez vous les cris des salades que l’on mange, végans ?

Le cri des carottes est spécialement flippant. Le chat joue avec la souris. Faut il le juger pour meurtre ?

Bien sur, la valeur de la vie des êtres est décidée uniquement par l’humain. Les seuls qui ont le droit de juger. Mais qu’en savent ils ? les esprits existent et des entités sans corps physique peuvent bien avoir le vrai pouvoir.

Si Dieu existe, c’est le plus grand criminel, s’il a créé le système de l’entre dévoration. L’hindouisme est une conception qui intègre la notion de la divinité sans refouler l’aspect réel : Kali béni d’une main, de l’autre elle vous coupe la tête. Comme chacun est Dieu qui joue un rôle dans l’hindouisme, elle vous libère d’une forme limitée.

L’ordre des franciscains a été créé pour contre balancer l’influence des cathares, en donnant un ordre qui fait vœu de pauvreté, de simplicité, de non violence, les choses que reprochaient les cathares à l’église. Sauf qu’il ne remettait pas en question l’ordre social, la position des rois comme représentants de dieu, avec tout le système d’oppression qui va avec, et qui continue après la révolution, où les bourgeois catholiques se sont partagés le pourvoir politique avec les francs maçons anticléricaux, mais non dépourvus d’avidité de pouvoir, prétexté pour le bonne cause.

J’ai parlé dans mon livre « traditions du Japon », de la fausseté des catégories religieuses, qui sont un prétexte pour les occidentaux de manipuler les populations naïves. Tous les soi disant « animismes » ont la conception d’un être suprême, sauf qu’il est l’essence de tous les êtres individuels, qui du coup ne sont pas « créés », mais émanés.

Dans la vidéo, il n’y a pas de notions d’égrégores, qui explique bien la multiplicité des dieux uniques, qui ne se tolèrent pas entre eux.

La philosophie est utile, quand elle est compréhension. Elle se base sur la compréhension mentale, mais ne peut pas aller dans l’expérience métaphysique, le mental est utile pour classifier les choses. Mais il ne peut connaître le monde et les choses, qui ont des dimensions qui peuvent être appréhendées par les corps subtils ou sens subtils de ce que j’appelle « âme », ou corps causal.

Quand Jésus dit qu’il est venu apporter la guerre, il parle en gnostique, le combat contre le démiurge et le mal, le mensonge. C’est gommé par les catholiques qui sont matérialistes.

Le gnosticisme n‘est pas une religion ni une doctrine, ni une philosophie. Mais une recherche de la vérité, en dehors des sentiers battus, et une méthode de résistance au totalitarisme, qu’il soit humain ou cosmique. Mais qui utilise le voyage mystique entre les dimensions  des mondes cachés.

Une guerre qui vient qui me parait aussi horrible que ce qui se passe dans les plans invisibles, mais qui en sera (ou est déjà) la transposition dans le plan matériel, c’est celle des drones, des robots tueurs, qui seront téléguidés par des fascistes démons, pour imposer leur « ordre mondial  civilisé », qui ne sera qu’un fascisme démoniaque qui essaiera de prendre le dessus sur l’humanité, qui n’est pas encore « spiritualisée ».

Les rêves des gens du moyen âge qui disaient que Jésus leur a dit de partir en croisade, ne sont pas forcément des illusions irréelles, mais les esprits qui avaient intérêt à déclencher des massacres sont tout à fait capables de se manifester sous  n’importe quelle prétendue identité. (sur l’histoire de Pierre l’ermite).
On ne peut pas expliquer le monde en ne tenant compte que  des analyses mentales et sur une croyance matérialiste. C’est facile de décortiquer les idées mentales simplistes sans tenir compte de la nature de la réalité.
L’histoire officielle est manipulée par ceux qui l’on écrite.
Par exemple, les templiers ont rencontré les gnostiques « musulmans »qui combattaient l’islam sunnite qui voulait tout dominer. On a des symbole comme l’abraxas sur les sceaux templiers, mais personne n’en parle.