Erreurs d’interprétation de mon blog

Quand on écrit des textes sur les divinités nordiques, islandaises et scandinaves, on est rapidement catalogué comme « paien » « paganiste », j’ai même reçu un mail de néonazis qui me félicitaient de mon blog. Sauf qu’ils n’ont pas lu la plupart des textes.

Sinon ils auraient constaté que je niais leur idéologie en rétablissant des preuves. Quand j’ai dit que Hitler était végétarien, ce n’était pas pour le valoriser, mais pour critiquer le fanatisme de certains végétariens qui deviennent quasi fascistes. De même je dénonce l’origine nazie de certaines ONG ( pseudo écologistes et racistes). Les mouvements bien pensants qui sont en fait des paravents du fascisme.

Je refuse les termes néo païens, néo paganisme, vu que pour moi ce sont des termes utilisés par les romains pour insulter les gens de la campagne. J’ai pas mal d’ancêtres issus de campagnards et agriculteurs. Il y a encore un sentiment de supériorité des citadins sur les campagnards. Contrairement à ce que semblent croire ceux qui se pensent « néo païens », qui utilisent ces termes avec une connotation raciste, Hitler était nettement catholique. Il est né et mort catholique.

Il était contre le rétablissement du culte d’Odin ou de Wotan, contrairement à certains de ses proches. Il considérait que les anciens cultes étaient finis. Il se considérait comme chrétien, même si il considérait Jésus comme un combattant contre les juifs. Ce qui est aberrant (selon les évangiles, Jésus aurait dit: » le salut vient des juifs »), mais il était aussi antisémite que les fondateurs du protestantisme, et y trouvait des arguments. En particulier l’accusation des « chrétiens » qui ont longtemps considéré les juifs comme Déicides », avoir tué Dieu, Jésus Christ considéré comme étant Dieu. (ce qui explique la justification pour Hitler d’exterminer ceux qui ont tué l’envoyé de Dieu, son incarnation ou son fils).

Certains pensent que Hitler a été mis au pouvoir par les américains pour lutter contre le communisme, et qu’ils en ont perdu le contrôle. Ils ont mis des dictateurs au pouvoir systématiquement (et financé la secte Moon et le Dalai lama, comme figures religieuses anti communistes).

L’idéologie d’Hitler est typique de la peur du « matérialisme communiste ». Il ne cessait de se référer à Dieu, à la providence, sa vision du christianisme était classique, qui voyait dans le christianisme la religion de la race blanche supérieure aux autres peuples, que l’on retrouve dans le protestantisme américain. Aussi malgré ses fondements catholiques il poussait vers une fusion du catholicisme et du protestantisme, deux religions qu’il croyait « aryennes ». Bien que les conceptions fussent basées sur des erreurs, vu que les tribus aryennes, qui ont bien envahi l’Inde ancienne, étaient Perses et non nordiques, comme le croyaient ses conseillers.

Il n’était pas non plus « occultiste », contrairement aux croyances de certains ouvrages fantasmés. Il considérait ces sujets comme de la « superstition », ce qui est bien chrétien catho et protestant. Il croyait à l’évolution, les religions catholiques et protestantes représentaient pour lui une supériorité des blancs sur les autres peuples considérés comme inférieurs.

Mirra Alfassa disait que Hitler était guidé par un démon déguisé en un ange de lumière, dont il avait la vision, et que cet être lui disait tout ce qu’il devait faire (au niveau de la guerre). Sûrement qu’il se croyait investi d’une mission qu’il croyait divine, pour établir un fascisme blanc sur la terre. Cela ressemble étrangement aux vues d’établir un « capitalisme spirituel » sur la terre des dirigeants protestants américains actuels.

A propos de symboles : les nazis croyaient que les blancs nordiques aryens (qui n’existent pas) avaient envahi l’Inde et établi la religion védique. De là ils ont emprunté la croix gammée à L’Inde, croyant adopter un symbole aryen ancien. Surmonté de la phrase « gott mit uns », Dieu avec nous. Les « athées  » étaient interdits d’entrer dans la SS.

« Martin Luther  avait recommandé un plan en huit points pour se débarrasser des Juifs, soit par leur conversion, soit par leur expulsion. Avec 50% de luthériens sur place, les idées nauséabondes d’Hitler vont faire fureur. Exemple :

Tout d’abord, mettre le feu à leurs synagogues ou écoles et enterrer ou couvrir de saleté tout ce qui ne brûlera pas, de façon que personne ne puisse jamais revoir une de leurs pierres ou leur cendre…

Martin Luther – 1543 »

Lien de la citation sur Luther: Cliquer lien sur Luther