La tragédie des templiers

1024px-Knights_Templar_Cross.svg

On peut voir que les templiers sont très populaires au vu des commentaires et musiques multiples qui leur sont consacrées.

La plupart des commentaires sont des expressions de haine envers les autres cultures, issues de catholiques fanatisés.

Ils semblent oublier que ce sont l’église Catholique et le roi de France qui ont fait brûler vif  Jacques de Moley, condamné avec ses frères comme hérétique. Pourquoi ?

En tant que chevaliers, les templiers forment un anachronisme entre l’aspect guerrier et le renoncement à la violence qui vient du Christ.

On peut culturellement y voir un syncrétisme entre les valeurs guerrières chevaleresques des gaulois et le christianisme. En assumant la protection des pèlerins, les templiers, en orient, se sont intéressés aux ordres chevaleresques orientaux. Ils ont pu rencontrer ceux des soufis et des résistants chiites du vieux de la montagne, (Hassan sabbah, dont l’histoire a été complètement falsifiée) qui luttait contre l’intégrisme musulman dominant, pour défendre une conception universelle et mystique. Toutes les religions y sont considérées comme des révélations progressives de la vérité au court de différentes époques. Une conception qui a fait comprendre aux templiers que l’Europe était sous la domination d’un pouvoir totalitaire crapuleux, qui maintenait la population dans l’ignorance et la misère. Un certain syncrétisme avec des confréries musulmanes et l’adoption des conceptions gnostiques n’a pas échappé à la police de la pensée catholique de l’époque. (pour les ignorants, il faut préciser que les ismaéliens sont gnostiques et ennemis des sunnites, qui les ont toujours persécutés. Que les légendes sur Hassan Sabbah ont été transmises par Marco Polo, serviteur du Moghol, sunnite, et visaient à le dévaloriser. Il n’y a aucune preuve que les ismaeliens auraient commis des assassinats sous l’emprise du haschich, c’est de la propagande sunnite).

Les sceaux templiers portent le symbole gnostique de l’abraxas, qui était le signe de ralliement du maître Gnostique Basilide. L’Abraxas signifie le combat contre le mal jusqu’à la redemption universelle, la réintégration de l’univers dans le divin, et la disparition du dualisme entre le monde déformé marqué par le mal, et l’apparition du monde idéal conçut à l’origine par l’esprit divin.

mhte51T_abraxas_seal

 

 

 

 

Sceau Abraxas des templiers

Leur idée fut de fonder une Europe libérée de l’emprise de l’église catholique et des rois. C’est un projet qui a été intercepté par les pouvoirs en place et qui a causé la destruction de l’ordre, mais pas de leur idéal.

Les survivants ont créé des sociétés secrètes qui ont travaillé à faire tomber les meurtriers de leur chef Jacques de Moley, qui lui-même avait lancé une malédiction sur ses ennemis, malédiction qui continue à tel point qu’elle ne semble pas pouvoir s’arrêter tant qu’elle n’a pas atteint son objectif. Effectivement longtemps après, les manuscrits de Nag Hammadi ont ressurgi du désert pour révéler au monde la véritable  conception des Gnostiques et le christianisme originel qui avait été falsifié par les ordres obscurs du Malin…

Ce type de malédiction est une pratique druidique ancienne, ce qui fait penser que Jacques de Moley aurait peut être été une reincarnation d’un ancien druide et en avait gardé la puissance mystique (le christianisme interdit quand à lui en principe la malédiction). Bien sûr, c’est très difficile de pouvoir le vérifier réellement.

C’est quand même assez étrange que l’image des templiers devienne une harangue raciste récupérée par le fascisme nationaliste et l’extrême droite.
Heureusement que l’esprit de Jacques de Moley n’a pas fini de régler ses comptes.

.