Kamakura Daibutsu

5524-004-F3BEAD4D
.

 

 

 

 

 

 

 

Le Daibutsu est une grande statue en bronze représentant Amida (terme japonais fusionnant Amitayus et Amithaba, vie infinie et lumière infinie).

Certainement peu de gens  savent que la statue a été « chargée » avec l’esprit de Hachiman, et non d’Amida (il y a des méthodes occultes bouddhistes et hindoues pour mener l’esprit d’une divinité dans un objet) .

Bien sûr, Hachiman a été nommé un bosatsu (菩薩, bodhisattva) , et est venu  à être considéré comme une manifestation d’Amida.

Hachiman, Kami de la guerre, est considéré avoir déclenché les vents divins (Kamikaze) qui ont défait l’armée mongole (chinoise) qui voulait envahir le Japon.

Comme quoi, les apparences sont (toujours ) trompeuses.

Moi même , à une époque je ne croyais pas à l’existence réelle d’Amida. Mais lorsque j’étais proche de la mort, à ma grande consternation, il est apparu devant moi et m’a proposé le voyage dans son paradis (ou champ de buddha). Il n’a pas parlé, (je suis très méfiant en ce qui concerne « les voix »), il étais constitué de lumière dorée, une sorte de flamme de lumière dorée venait jusqu’à moi, m’invitant.

Il y avait une énorme roue qui tournait lentement, qui au bout d’un certain temps a commencé à se creuser et former comme un tunnel. Tout était très dense et concret.

Cela m’a fait changé d’avis sur un certain nombre de choses, et ouvert d’autres champs d’explorations spirituelles.

Je voudrais signaler que sur les statues d’Amida chinoises et japonaises, on peut souvent voir une croix gammée. Cela n’a rien à voir avec le nazisme, mais c’est un symbole du bouddhisme. De même sur les plans d’une ville, au Japon, les temples bouddhistes sont indiqués par un svastika (les sanctuaires shinto par un torii). Comme c’est un symbole du bouddhisme, les japonais n’ont sûrement pas bien compris les nazis, et ont pu croire que c’étaient des bouddhistes…

Le décalage culturel est énorme et suscite forcément des qiproquos.

Un autre qiproquo consite à croire que « le paradis « d’Amida est bouddhiste, alors que les japonais ont transféré la conscience du monde des ancêtres en concepts bouddhistes, lorsque le bouddhisme a été imposé par les politiques (Shoguns, chefs de guerre Tokugawa). J’ai approfondi ce sujet dans mon livre (Traditions du Japon). D’autre part, Amida peu avoir pour origine Ahura Mazda, alors que Amida dont j’ai eu la vision est typiquement égrégorique japonais. C’est quasi impossible de le différencier de Honen Shonin. Les ancêtres des japonais  actuels ont créé un égrégore d’une puissance extraordinaire.

c529bf46181d0cf12871456b1c9b1996--amitabha-buddha-buddhist-art