YULE origine de Noël.

L’arbre toujours vert qui traverse l’hiver prouve la persistance de la vie à travers les cycles du temps.

L’hiver identifié à la mort, suivi de la renaissance du soleil, constitue une symbolique entièrement naturelle.

Si on regarde les vidéos sur internet, on voit des choses délirantes qui manifestent une profonde maladie mentale basée sur la désinformation et l’ignorance. Des vidéos et des milliers de sites faits par des faux chrétiens.

Ils croient que Noël est une fête satanique, parce que les religions ne peuvent plus cacher les connaissances historiques à la population. La manipulation mentale a duré des centaines d’années, pour cacher que les anciens suivaient le cycle de la nature et que le symbolisme des festivités était basé sur la sagesse que les fausses religions ont diabolisé en utilisant le mensonge et le meurtre.

Les anciennes divinités, comme Freya et Frigg, existent toujours et sont les forces divines de la nature et de ses mystères.

Des divinités anciennes toujours présentes pour enseigner aux humains à voyager en esprit dans l’arbre du monde, les différentes dimensions de l’univers. Et comment vivre en harmonie avec la nature, les animaux, les plantes et les esprits des ancêtres.

Le remède spirituel à la stupidité et à l’autodestruction entamée par l’humanité aveuglée par l’absence de spiritualité  des maléfiques.

Les vidéos qui essaient d’expliquer le symbolisme ont le tort d’utiliser des termes comme païen, païens, que je n’utilise pas. Il s’agit d’une insulte utilisée par les romains envers ceux qui ne vivaient pas à Rome, et suivaient des traditions campagnardes. Les anciens cultes étaient liés à l’agriculture.

Les chrétiens ont repris l’insulte pour mépriser ceux qui étudient et suivent le cycle de la nature cosmique et les divinités anciennes protectrices de la connaissance des cycles naturels de la vie.

Moi-même je refuse d’utiliser des concepts insultants pour s’auto définir.

Des formules comme «  païens européens » sont aussi chargées inutilement de connotations ethniques, qui orientent vers certaines erreurs. J’ai étudié les traditions japonaises qui suivaient dans l’ancien Shinto les mêmes traditions cycliques et agricoles. On retrouve la notion de conservation des graines à replanter qui sont les cadeaux des dieux qui vont constituer la nourriture future de l’année.

On utilise également dans le Shinto en offrande aux Kamis une branche d’un arbre (Sakaki) qui ne perd pas ses feuilles en hiver.

Ce qui est important pour moi est de souligner l’aspect universel et authentique de ces traditions, qui étaient les mêmes pour l’humanité, avant des manipulations qui ont fait perdre le sens de la vie à l’humanité.

Les chrétiens catholiques, protestants et les musulmans inondent l’internet de leurs vidéos de haine contre ceux qui aiment la nature. Ils prétendent que les cycles de respect envers la nature et de la fécondité est satanique.

Ils se suicident en tenant de tels propos, puisqu’ils sont nés de la nature, et sans les cycles de fécondité qu’ils ont suivi ils ne seraient pas nés. Les cycles solaires et lunaires qu’ils dénoncent comme le diable, est ce qui leur permet de manger et d’avoir des enfants.

Les anciens hommes observaient les cycles de la lune du soleil et des plantes, et les considéraient comme sacrés, la force divine en action. En comprenant cela ils percevaient la force vitale universelle, qui est gardée par les dieux et les déesses, contre les forces du chaos qui essayent de détruire la vie.

Les forces du mal les démons, sont ceux qui ont créé les religions qui mènent l’humanité au suicide collectif, et non pas le contraire.

L’hiver les ténèbres et l’absence de lumière symbolisent la mort et le sommeil. Ils sont aussi porteurs de régénération et d’accès aux mondes invisibles. Les démons existent mais ils sont l’inverse des dieux lumineux et essentiels.

Les dieux envoient des messages aux humains et des animaux messagers. Ils les appellent à la prise de conscience de leur âme éternelle.