. Balkanisation de la Syrie. Anti désinformation.

Face à l’océan de désinformation et de mensonges, avec mentalité néocolonialiste, dont abreuvent les médias contrôlés par les systèmes colonialistes, (les gaulois et les autres sont des colonisés, par des exploiteurs sans scrupules, quelle que soit leur couleur), il y a heureusement une activité sérieuse de lutte médiatique. Je met ce jour l’accent sur l’auteur Slobodan Despot et certaines de ses interventions médiatiques.

La tendance actuelle des nantis exploiteurs, est de systématiquement qualifier (insulter) toute sorte d’information qui n’est pas contrôlée par des milliardaires capitalistes, de « système de fake news » ou « de mouvement complotiste » .
Même si ces exploiteurs créent aussi des médias pour infiltrer les « médias alternatifs » afin de les décrédibiliser. Manipulation des images et des mots.
Il y a heureusement des bonnes analyses sur la géopolitique et l’information alternative, même s’il faut trier.
..

..
...

Les américains ont provoqué des révolutions factices (les vraies viennent du peuple) pour destabiliser les gouvernements qui gênaient le colonialisme et leur vampirisation des ressources pétrolières et autres nécessaires à l’industrie américaine, pour mettre des dictateurs obéissants à leur intérets. Vladimir Poutine, un président post communiste, ancien agent secret, empêche les USA protestants capitalistes d’instaurer une dictature américaine mondiale, étant le dernier à leur résister. Ils ont réussi à tuer tous les autres d’une façon ou d’une autre. Et ils contrôlent les médias au niveau mondial.

D’où l’acharnement anti Poutine en France, soumise aux intérêts américains. A ce niveau, l’election de Donald T. est un facteur de prise de conscience pour les européens du vrai visage des Etats Unis.
Les USA ont essayé de mettre en Egypte les frères musulmans au pouvoir, pour pouvoir contrôler l’Egypte, mais l’armée a pris le parti du peuple et les en a empêché. Ils chercheront néanmoins à faire de même partout.

..

..

Je voudrais signaler , ce dont on ne parle jamais, me semble t’il, c’est que le protestantisme est le plus grand destructeur des traditions anciennes, et donc hormis le satanisme, dont personne n’a conscience de la véritable nature (on ramène cela à des croyances religieuses et culturelles, alors que le démoniaque est un composant « énergétique »et quasi politique de la nature de la réalité), est le grand moyen de détruire tout ce qui est traditions de survie de l’humanité.

Dans le language occulte de Mirra Alfassa, issu du « groupe cosmique » c’est le mental qui veut détruire le vital. Mais sans discernement. Dans un language moderne, on dirait : l’intellect coupé de la nature, qui a peur de la vie à tel point qu’il essaie de la détruire.

Si l’on a conscience des corps subtils et des forces qui animent le monde, on peut quand même le traduire intellectuellement, jusqu’à un certain niveau. C’est bien de le relayer avec des prises de conscience vécues exprimées par des intellectuels.

Les influences occultes extérieures, qui sont bien sûr niées par les matérialistes inconscients, entrent sous forme « d’inspiration » dans l’astral des gens ou dans le mental. Le mental collectif est aussi susceptible d’être manipulé par des spécialistes (de l’asservissement), mais aussi par des résistants.

..