Les rapports avec le monde invisible et les religions.

Il y a une réfutation de la valeur des perceptions extra sensorielles dans toutes les religions dites du livre.

Cela pose le problème d’interdire aux humains de développer leurs capacités extra sensorielles, et leurs capacités spirituelles.

Car tout développement spirituel provoque le développement des capacités de perceptions extra sensorielles.

Cependant, le terme extra sensoriel n’est pas correct, il faut préciser que les humains comme d’autres êtres, possèdent des sens subtils non physiques, qui sont constitutifs de leur nature.

L’être humain est composé de corps physique (ou dit physique dans le langage courant), de corps subtils de différentes densités.

Ces dimensions sont connues lorsque l’on pratique la spiritualité, aussi ceux qui n’ont pas de développement spirituel, ne peuvent pas les percevoir.

Sauf quand ils les possèdent de naissance, ce qui est le cas de nombreuses personnes.

Il s’en suit que lorsqu’ une religion ou un système politique déclare et impose la croyance que le monde subtil est invisible pour tout le monde et en fait une loi religieuse ou une loi sociale de comportement, on se trouve dans un système totalitaire qui ne respecte pas la constitution spirituelle des humains ni la nature de la réalité.

Non seulement il ne respecte pas la constitution humaine mais il empêche l’expression de la spiritualité humaine libre, et bloque l’évolution spirituelle de l’humanité.

L’évolution spirituelle de l’humanité n’est pas la conception morale, ou un comportement et des idées mentales sur les choses, mais l’expérience de l’âme spirituelle de l’être et de l’univers. Ceci est accessible à tout le monde, et c’est le travail que les religions auraient du faire, d’aider les humains à développer leurs capacités spirituelles, mais se basant seulement sur des doctrines religieuses mentales, des croyances, elles ont interdit le développement spirituel.

Les cultures qui n’ont pas imposé d’interdiction à la population existent, et par exemple en Thaïlande les gens perçoivent facilement le monde invisible, et cela ne pose pas de problèmes sociaux ni de comportement, car cela est intégré dans la vie quotidienne.

Pour éviter de s’enfermer dans une vision totalitaire de la réalité, il faut lutter pour la liberté de penser et pratiquer des méthodes de spiritualité ancestrales. Si on ne pratique rien, les capacités spirituelles se développent librement, à condition de ne pas subir un conditionnement qui impose des structures mentales qui divisent la vision du monde en visible et invisible.

Car c’est le mental humain qui agit sur les forces et les énergies, et donc un milieu matérialiste produit un champ de forces matérialiste et un égrégore qui va agir pour refouler toute perception subtile de l’univers.

L’inquisition et les systèmes religieux qui veulent nier et interdire les capacités de clairvoyance et les perceptions sensorielles de l’humanité favorisent le développement des forces maléfiques et leur prise de pouvoir sur l’humanité, en détruisant les gens qui ont la capacité d’identifier les forces maléfiques.

Bien sur qu’il existe beaucoup d’erreurs et de personnes qui essaient de tromper les gens en donnant de fausses informations, et des charlatans qui essaient de tromper les gens en prétendant percevoir le monde invisible, mais ceci est du au fait que l’on empêche la population de développer ses propres capacités spirituelles. Car ils pourraient ne plus être trompés par des fausses croyances ni par  des entités mal intentionnées, sans avoir recours à de soi disantes autorités spirituelles.

La responsabilisation des individus passe par le développement de leur autonomie et de leur capacité de penser et de percevoir les choses par eux mêmes, et d’avoir leur propre interprétation du monde réel. Cela n’empêche en rien  de mettre les connaissances spirituelles collectives en commun pour l’avantage de tous. Les vraies traditions sont cela, le partage des experiences et leur transmission au cours du temps, pour le bien de tous.