Baptème forcé et magie noire

Selon des apparitions, des démons (déguisés en autre chose) demandent à baptiser de force, sans leur consentement, tous les ancêtres de l’humanité. Le baptème est l’imposition d’une force occulte sur l’âme de quelqu’un.

Libérer les âmes consiste à libérer des emprises religieuses fixées par les démons, des esprits invisibles oppresseurs des âmes.

Refusez toute manipulation occulte (qui vise l’invisible) sur vos âmes (qui se situe dans le corps causal) et sur celle des autres.

Derrière les sectes protestantes et catholiques (« les religions ») il y a toujours un démon.

Le fait de pratiquer un rituel occulte (une cérémonie) qui vise à influencer l’âme, sans respecter la volonté et le libre arbitre d’une personne est un acte de magie noire qui vise à relier quelqu’un à un démon (entité, faux christ astral…), qui se prétend bien sûr être le Dieu suprême !

Le dieu de la Bible , dont dérive les religions , demandait le sacrifice de l’enfant premier né . Le sacrifice d’Isaac est un épisode biblique de la Genèse, dans lequel Dieu (le Dieu biblique ) demande à Abraham de lui offrir son fils Isaac en holocauste sur le Mont Moriah. Finalement , un bélier est sacrifié à la place de l’enfant. Par le sacrifice et l’obeissance à cette entité, Abraham est béni d’une descendance nombreuse et victorieuse. C’est ce qu’on appelle un pacte avec un démon.  Moloch ou Molech est une divinité dont le culte était pratiqué dans la région de Canaan selon la tradition biblique. Il apparaît dans un contexte lié à des sacrifices d’enfants par le feu. Certains chercheurs établissent un lien entre Moloch et le dieu des Israélites Yahweh. Pour Klaas A.D. Smelik, Moloch est une invention de la période perse pour masquer le fait que le culte de Yahweh pratiqué dans le royaume de Juda ait pu inclure des sacrifices d’enfants. Selon Thomas Römer, derrière « Moloch », « interprétation tendancieuse » effectuée lors de la vocalisation du texte hébraïque entre le IVe et le Ve siècle, se cache le vocable « Melek », c’est-à-dire « le roi », une désignation de Yahvé. Il est en effet possible que l’on ait sacrifié des enfants à Yahvé, ces sacrifices étant par la suite attribués à Moloch

Evidemment; comme depuis longtemps ces religions dominent le monde , surtout occidental, tout est fait pour interpréter l’histoire dans le sens de renforcer leur pouvoir et nier l’évidence. Le génocide des autres peuples a été justifié par le fait de civiliser les peuples qui effectuaient des sacrifices humains, alors que tous les faits ont été écrits par des religieux catholiques.