Chats errants d’Australie : nouvelle stratégie génocidaire

Après avoir annoncé vouloir tuer les chats errants qui sont soupçonnés de détruire la biodiversité avec des robots, les psychopathes australiens (je parle des responsables) ont trouvé une nouvelle idée, utiliser des saucisses empoisonnées. C’est sûrement utile de répandre du poison dans tout le territoire.

Il vaudrait mieux que ce soit eux qui mangent ces saucisses.

En France j’ai déjà vu plusieurs fois des articles qui accusent « les chats errants » de causer la disparition des moineaux. (Notamment le magazine catholique d’extrême droite La Croix, dit officiellement « contre révolutionnaire », c’est-à-dire contre la démocratie issue de la révolution de 1789, connu pour ses dérives antisémites lors de l’affaire Dreyfus).

Les catholiques dans l’histoire ont souvent associé le chat au diable et causé sa persécution, tout en étant aussi pour brûler les juifs et tout « hérétique » (En 1171, à Blois en France, un valet chrétien affirme avoir vu un juif jeter le corps d’un enfant dans la Loire. Les autorités ne retrouvent aucun corps. Ceci n’empêche pas les quelques dizaines de juifs de Blois d’être emprisonnés. Trente-huit juifs, dont dix-sept femmes, sont brûlés vifs (40 selon d’autres écrits –https://fr.wikipedia.org/wiki/Accusation_de_meurtre_rituel_contre_les_Juifs )…

C’est d’ailleurs la cause principale des recherches de l’historien italien Carlo Ginzburg, sur l’inquisition et les procès en sorcellerie, parce qu’on reprochait aux juifs les mêmes choses qu’aux sorcières, épidémies, tempêtes, famines… Bien sûr, ce sont des erreurs passées, maintenant ils n’accusent que les chats errants, c’est plus facile.

Selon les études, c’est principalement les agriculteurs et leurs insecticides qui causent la disparition des oiseaux insectivores. Je ne comprend pas pourquoi il n’y a pas de condamnations envers ceux qui répandent des cancers, créent la disparition de nombreuses espèces animales, provoquent des malformations sur des enfants humains aussi bien que la mort des animaux.

Il s’agit bien de crimes contre l’humanité et d’activités criminelles qui sont motivées par l‘argent.

Entre 2004 et 2017, un oiseau sur trois a disparu en Île-de-France. C’est le résultat de la dernière mise à jour des données du suivi temporel des oiseaux communs publiées le vendredi 23 mars 2018. Les chercheurs du CNRS et du muséum national d’histoire naturelle ont décidé de tirer la sonnette d’alarme. 

Grégoire Loïs est directeur adjoint de Vigie Nature, l’observatoire de la biodiversité à Paris. Il explique qu’il faut éviter d’en arriver à des printemps silencieux : « On peut se préparer à ça ou lutter contre. Clairement, on voit que la cause vient des pratiques agricoles ce qui veut dire que la solution viendra des pratiques agricoles. » L’observatoire suggère donc un futur sans pesticides pour permettre aux oiseaux de manger à nouveau des graines saines et des insectes.

Autre élément d’explication de la disparition des oiseaux : la rareté des abris depuis la fin des jachères et l’homogénéisation des terres agricoles (sans haies), selon le délégué régional de la Ligue de Protection des Oiseaux, Frédéric Mahler. La population de moineaux en Île-de-France a baissé de 53% ces dernières années. La diminution est de 63% pour la perdrix grise. L’alouette des champs, emblématique de ce déclin, est classée dans la catégorie « quasi menacée ».

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/la-forte-disparition-des-oiseaux-en-ile-de-france-liee-aux-pratiques-agricoles-1522084289

Ce qui est incroyable mais vrai, c’est qu’un agriculteur qui refusait d’utiliser des pesticides, donc d’empoisonner la terre, a été attaqué en justice parce qu’il faisait du bio, et soi disant menaçait les autres cultures.

Pour le salut public, il faut évidemment interdire tout produit nocif, sinon la responsabilité criminelle suivra les coupables au-delà de la tombe. De même pour les assassins des chats errants, qui n’ont aucune responsabilité, puisque ce sont les colons anglais qui les ont installés en Australie.

Je pense que le maître esprit des chats va patiemment les attendre quand ils vont quitter leur corps (je parle des assassins), et ils vont être servis. Sans compter le reste…;

Les chats sont très forts pour se déplacer dans l’astral, et ils maîtrisent certains pouvoirs occultes. Mais ce ne sont pas eux les acteurs de la magie noire.

Ils ont toujours aidé les humains .

Note : je veux signaler que si je parle d’antisémitisme dans cet article, il s’agit de référence à certains évènements historiques, et que cela n’induit pas que je sois d’accord avec le mot lui même. Il s’agit de dénoncer des injustices. Etant un fan des travaux d’Alfred Korzybski sur la sémantique, je ne considère pas que le terme soit approprié. Le terme antisémite en est venu à  signifer dans les médias anti juif, alors que par exemple les arabes sont sémites.

un article sur le sujet  Lien Jeune Afrique

Je ne soutiens  aucun colonialisme ni discrimination.