Extinction du vivant pour cause de pesticides et de corruption humaine et politique : étude de Krefeld

Ce n’est pas une théorie du complot, mais le résultat d’études scientifiques : les pesticides et herbicides ont causé en 30 ans la disparition de 80 pour cent des insectes, entrainant la disparition et la difficulté de survie de tous les animaux qui s’en nourrissent, oiseaux, chauves souris…
Si vous utilisez de la mort aux rats, vous empoisonnez tous les animaux qui se nourrissent de souris : les chats, les hiboux, les chouettes, les buses…
Si vous utilisez de l’anti limace vous contribuez à la disparition rapide entre autres, des hérissons.
Les insectes pollinisateurs indispensables sont détruits en grande partie, et la folie meurtrière des empoisonneurs continue.
Les études ont été effectuées dans des espaces protégés, mais entourés de cultures qui utilisent des pesticides.
Les agriculteurs non bio, ont en réalité empoisonné l’air, la terre et l’eau de tout le pays.
Les pesticides sont présents et leur taux est mesurable en quantité énorme dans le corps de chaque humain et animal.
Malgré ces faits, il n’y a toujours pas d’interdiction totale des pesticides, et pas de sanctions envers ceux qui ont empoisonné toute la société, causant depuis des décennies la mort par cancer d’un nombre énorme d’individus.

Einstein avait dit que quand les abeilles disparaitraient, l’humanité n’aurait plus que trois mois à survivre.
Dommage qu’il n’ait pas anticipé que ses travaux causeraient l’apparition de la bombe atomique, et les crimes commis à  Hiroshima et Nagasaki par les américains.

Se réfugier dans des campagnes qui sont empoisonnées par les pesticides ne prolongera pas la survie, mais un peu dans des régions sans culture.

Il y a encore  des villages en France où il n’y a pas d’industrie  ni de cultures, et des maisons pas chères en région dépeuplée.