La conscience des plantes

Je met une réponse que j’ai donnée à une étudiante qui posait des questions sur « le néo druidisme »et sa relation avec l’écologie en lien avec la science.

Personnellement je ne considère pas la science matérialiste occidentale comme de la science.

Il s’agit d’un système de pensée politique qui ne recherche pas la connaissance mais le pouvoir politique.Basé sur la supériorité de la race blanche et du judeo christianisme.

Dans la culture occidentale actuelle on confond la connaissance avec la manipulation mentale.

La connaissance demande à connaître la vraie constitution de l’être humain et de la nature, et non de se baser sur une croyance à propos de l’être humain et de la nature de l’univers. Le système matérialiste qui est la base de la science actuelle, est en fait une philosophie et une croyance héritée des grecs. Les celtes et les gaulois ont été envahis par les romains, puis le christianisme a été imposé par des germains (Clovis) qui s’étaient convertis au christianisme par intérêt politique.

La dégradation de la nature provient de la perte de contact avec la conscience que les hommes et les plantes sont des esprits.

Le corps physique n’est que la couche apparente d’un être vivant, aussi les arbres  ont un esprit et une âme. Ceci est nié par l’église catholique, et on voit bien que le matérialisme scientifique est la continuation de la religion catholique et de la conception de l’inquisition, qui cherche à nier tout autre façon de percevoir le monde.

L’écologie qui se définit seulement au niveau de l’apparence physique et ne cherche pas à découvrir la nature de la réalité, ne peut pas sauver la planète, car il faut un changement d’état de conscience. Cela n’est possible qu’en déconstruisant le conditionnement qui a été mis sur les humains pendant plus de deux mille ans, pour qu’ils ne puissent plus percevoir le monde tel qu’il est en réalité.

Les cultures asiatiques, bien qu’elles aient subi le colonialisme occidental, n’ont pas autant de barrières mentales, et continuent à percevoir d’autres dimensions de la réalité.

 Ce que les groupes de pseudo écologie et de néo chamanisme font actuellement, c’est en gardant leurs structures mentales judéo chrétiennes, ils essaient d’imiter ce qu’ils imaginent être la vie des anciens hommes, mais ils devraient déjà prendre conscience de leur conditionnement judéo chrétien matérialiste, et étudier des peuples qui n’ont pas les mêmes structures mentales conditionnées, pour s’aider à se déconditionner.

Pour moi les japonais, les africains et les indiens du Guatemala qui sont les anciens mayas, sont plus proches actuellement du druidisme ancien que les neo druides, des petits bourgeois occidentaux.

Le fait que les plantes possèdent un système de perception équivalent au système nerveux a été prouvé, mais comme cela entraîne que les plantes ont une conscience, les scientifiques qui ont « découvert »cela se réunissent à l’étranger pour en parler entre eux, et sont rejetés par la communauté dite scientifique, parce que cela va à l’encontre des habitudes de penser occidentales. Dans ce cas occidental signifie « judéo chrétien » qui prétend que la vie est créée pour l’être humain seulement, ce qui est un point de vue de dément.


Je vous conseillerais plutôt de rechercher le vrai shamanisme et le sens de la conscience animiste, c’est à dire la conscience  que tout est de nature spirituelle, sans religion et au delà de la conscience mentale.

Laisser un commentaire