La divinité Epona

La divinité semble t’il la plus vénérée en Gaule était Epona. Il y a le plus grand nombre de représentations de la déesse. Son culte se retrouve jusqu’aux Balkans, et elle fût adoptée par les cavaleries romaines, avec un temple dédié à son nom à Rome.

Déesse liée aux chevaux, ânes et mules, mais aussi aux chiens et aux oiseaux celtiques de l’autre monde. Liée à la fertilité, à la sexualité, à la reproduction animale et humaine. A la richesse et la bénédiction,  souvent représentée avec la corne d’abondance. Elle a pour aspect spirituel, en plus de donner la richesse et la protection,  la capacité de guider les âmes, aussi bien animales qu’humaines, dans l’au-delà après la mort, et dans le voyage subtil et en rêve. Les liens avec le monde onirique d’Epona étant certainement une interprétation matérialiste de ses capacités de guidance dans l’autre monde.

On peut penser que l’origine de son culte est shamanique (gaulois et préceltique).

Dans le Shinto japonais ancien, les divinités originelles sont le serpent et le cheval.(archétypes de l’ancêtre esprit).

Dans le shamanisme sibérien, le cheval- esprit est le support qui transporte le shaman dans l’autre monde, et en général le shaman avait un bâton sculpté avec une tête de cheval pour le représenter.

833609c3e916a75fa9f0ef981ee66aa7--lamas-bodhisattva

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le shaman sibérien (buriat) avec ses bâtons en têtes de cheval.

Epona est une femme déesse représentée sur un cheval blanc, et elle apparaît aussi comme jument blanche dans certaines légendes.

Epona-2

 

 

 

 

 

 

 

Musee de Dijon

Elle protège les animaux, et les voyageurs,  son rôle est identique à la divinité japonaise Bato Kannon, qui est représentée avec une tête de cheval (incorporation via le bouddhisme de la divinité hindoue Hayagriva).

a6f420cfab0ee1bfb1ce-L

 

 

 

 

 

 

 

Bato Kannon a la même fonction de protection et guidance de l’âme des animaux morts et des voyageurs, que l’on trouve en occident chez saint Christophe, représenté originairement comme un homme avec une tête de chien, évolution du guide des âmes dans l’au-delà d’Anubis, lui-même successeur de Oupouaout.

La fonction de protection des chevaux, des chiens et des voyageurs a toujours le sens du lien avec le voyage de l’âme post mortem et métaphysique. Le sens métaphorique se traduit dans le plan concret par la sécurité dans les transports et les déplacements. Il n’y a pas de contradiction entre les aspects concrets et physiques pour les anciens. Le monde est un.