L’âme des insectes

Ce matin, quand je me suis levé, quelque chose m’a poussé à aller vers la porte fenêtre pour regarder dehors. En m’approchant, j’ai vu une guêpe qui devait être coincée dans la maison depuis la veille. J’ai ouvert la porte fenêtre pour la faire sortir, et elle s’est dirigée vers moi. Sur le coup, j’ai cru qu’elle voulait m’attaquer, mais elle a disparu. J’ai compris qu’elle m’avait contourné, puis est sortie. Elle s’est dirigé vers moi non pour m’attaquer, mais pour me remercier.

J’ai déjà eu l’expérience qu’un insecte vienne vers moi me remercier, il y avait un insecte qui ressemble un peu à une guêpe, mais plus petit (syrphe). Il lui manquait une aile. J’ai essayé de l’aider, et le lendemain, à ma grande surprise, je l’a vu revenir et monter sur ma jambe. Il était revenu me remercier d’avoir essayé de l’aider. Je l’ai posé dans un pot de fleur, et je ne l’ai plus revu.

Dans cette société, les gens croient que les animaux comme les dauphins ou les baleines seraient intelligents, à cause de la propagande d’ONG, en général racistes, qui essaient de récupérer des dons pour leur business.

On vend des insecticides chimiques dans toutes les jardineries.

On pratique l’épandage d’insecticides à grand échelle sur toutes les cultures. Sans souci des conséquences, l’empoisonnement des animaux qui se nourrissent des insectes, et des humains qui se nourrissent des animaux.

Selon la doctrine de l’église catholique, les animaux n’ont pas d’âme, donc on peut les tuer comme des robots.

Ces doctrines irresponsables ont modelé les sociétés occidentales durant plusieurs millénaires. Les gens ne sont plus capables de penser, ils sont programmés depuis leur naissance pour entrer dans le système d’inconscience collective mortifère que l’inquisition leur avait préparé. Le matérialisme pseudo scientifique a prit le relais, et a développé une interdiction de penser et de ressentir alignée en réalité sur la doctrine de l’église. Surtout en France, où à la révolution, les francs maçons se sont partagés le pouvoir avec la bourgeoisie catholique, et une partie de l’aristocratie qui coopérait avec eux. Tout ce qui est naturel a été diabolisé durant des siècles par l’idéologie religieuse, qui contrôle toujours les structures mentales de la population et des dirigeants.

Ils ont juste oublié, que les âmes de tous les êtres qu’ils ont torturés et massacrés, existent toujours et vont revenir.