Mentions légales

Tous les articles du blog Théodhor.com sont protégés par les lois du copyright.

Toute reproduction ou représentation de ce Blog , intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur, serait illicite et constituerait une contrefaçon. La loi n’autorise, que les copies ou reproductions réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à l’utilisation collective, d’une part, et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration.

Note : Théodhor.com n’a aucun lien avec un « mage voyant  » qui se fait appeler Theodor.

Contact : Theodhorloup@protonmail.com

La référence au loup trouvée sur ce blog est en relation avec les esprits loups shamaniques et protecteurs, amis de l’auteur, et pas de rapport avec d’autres interprétations.

Pour les gens qui croient que les esprits n’existent pas, il faut savoir que la science se fonde sur des preuves, et non sur des croyances. Ceux qui voient et perçoivent des esprits, ne peuvent le prouver, vu que les esprits ne sont pas matériels. Mais d’un point de vue scientifique, la science n’a jamais prouvé que les esprits n’existent pas. Donc, ceux qui ne les perçoivent pas, sont soit handicapés dans leur perception spirituelle, soit ils  ont un blocage et un manque de niveau spirituel.

Le but de ce blog est de faire réfléchir et non de convaincre.

André Malraux avait expliqué  : j’ai étudié de nombreuses civilisations à travers leur art, et j’ai été frappé par une chose: nous sommes dans la première civilisation qui croit à la mort ».

A noter que la plupart du temps la « perception des esprits » dans le soi disant chamanisme (néo chamanisme) se situe dans le conditionnement d’un champ de forces astrales, qui n’atteint  pas celui des vrais shamans spirituels des anciens temps (plan causal). Ils n’étaient pas dans le bas astral, comme maintenant après l’invasion des forces maléfiques sur la terre, et l’implantation d’une prison astrale planétaire. Il y a encore des divinités, esprits et adeptes résistants, qui sont évidemment très rares et persécutés.