Propagande de l’OMS

On peut voir des sites de l’OMS qui essaie de conditionner la population mondiale de ne pas utiliser l’artemisia.

Les raisons sont

1- Bille Gates est devenu un gros financeur de l’OMS, et il favorise les industries pharmaceutiques, et la vente de vaccins.

2. De plus en plus de gens prennent conscience de l’efficacité des plantes et de la « médecine » traditionnelle.

3. La plante est en train de dévoiler les mensonges du business médicamenteux. Les plantes ont un effet dû au grand nombre de leurs composants qui agissent en synergie. C’est la raison pour laquelle elles n’ont pas d’effets secondaires. L’erreur de la « médecine  » occidentale a été démontré.

Leur but étant l’argent et la vente de « médicaments », non la santé, ils ont sélectionné des molécules des plantes, et les ont copiées de façon artificielle, chimiquement. De cette façon ils ont vendu la molécule, sans comprendre que l’effet de la plante ne dépend pas  de ces molécules, et que les molécules artificielles sont nocives. La chose a été prouvée par le fait que les médicaments utilisant la molécule d’artémisine, un composant de l’artémisia, qui a été « isolée par une scientifique chinoise, et a été commercialisée sous forme de médicament, n’ a pas d’effet. Pour les effets secondaires, par contre, demandez à Stromae).  L’artémisia Afra, africaine, qui ne contient pas d’artémisine,  fonctionne très bien dans le traitement du paludisme. De plus cette plante peut être prise en tisane et être cultivée quasi gratuitement par la population.

Cela dévoile donc tout le complot et le mensonge du système pharmaceutique occidental en général.

Actuellement si l’on regarde les sites et forums  africains, ils croient que les occidentaux veulent tuer les africains en utilisant des médicaments et des vaccins qu’ils utiliseraient pour les tester sur le africains , afin de soigner « les blancs ». Ils ne comprennent pas que cela fait longtemps que les marchants de médicaments et les « médecins » , testent des médicaments extrêmement dangereux (qui déclenchent par exemple des leucémies), sur « les blancs ». Ce n’est pas une question de couleur, mais les populations sont victimes des gangsters protégés par les politiques, pour empoisonner les populations. Leur seul but est l’argent.

Les chiffres que fait paraître Oxfam dans son rapport “Celles qui comptent” illustrent à eux-seul l’ampleur des inégalités mondiales :

La richesse des 1% les plus riches de la planète correspond à plus de fois la richesse de 90 % de la population mondiale, soit 6,9 milliards de personnes.
Les milliardaires du monde entier, qui sont aujourd’hui au nombre de 2 153, possèdent plus de richesses que 4,6 milliards de personnes, soit 60% de la population mondiale.
Les deux tiers des milliardaires tirent leur richesse d’un héritage, d’une situation de monopole ou de népotisme.
Dans le même temps, près de la moitié de la population mondiale, soit près de 3,8 milliards de personnes, vit toujours avec moins de 5 dollars par jour. Le rythme de réduction de la pauvreté s’est ralenti de moitié depuis 2013.

L’accaparement des richesses mondiales par une minorité se fait au détriment des plus vulnérables, bien plus nombreuses et nombreux, qui se voient piégé-e-s dans la plus grande pauvreté.

Source : OXfAM FRANCE : OXFAMFRANCE

En France les inégalités sont toujours en hausse.

Contrairement à OXFAM, je ne crois pas qu’une mobilisation citoyenne soit suffisante pour changer les choses, il existe des forces occultes très puissantes derrière tout cela.

C’est très naïf , car même au niveau matériel, les riches ont des alliés pour maintenir les pauvres et  la population en esclavage. Même Bernard d Arnaud, cité dans le rapport d’OXFAM, a engagé des anciens dirigeants des services secrets à son service. Il s’agit donc d’une armée au sein d’une soi disant république démocratique. Et ce n’est pas une « théorie du complot », c’est documenté et non secret. Cela ne montre que l’aspect matériel , qui est l’effet de phénomènes occultes que ne soupçonnent pas encore l’humanité.

Les gens croient en général, que ceux qui n’ont pas accès aux médicaments sont défavorisés. Souvent, ils sont sauvés du fait d’être empoisonnés, le problème étant qu’on empêche aussi  la connaissance  des « médecines » traditionnelles et des soins « énergétiques », qui sont sans effets secondaires et pourraient être enseignés gratuitement. De nombreux « métiers  » dans la société sont en réalité des paravents pour des gens « pistonnés » issus de systèmes de privilèges, pour s’enrichir sans faire d’efforts ni même travailler. Systèmes que l’on pourrait nommer « vampirisme social bien organisé ».  Le professeur Yvette Parès, disait que la médecine occidentale allait déclencher des pandémies qui seraient incontrôlables.