Shinto, nature et forces maléfiques

Actuellement, on peut voir des tas de nouvelles « thérapies » apparaître, les populations semblent complètement perdues.

Dirigées par la « science », les choses les plus simples et évidentes ont maintenant besoin d’être « prouvées scientifiquement ». Ainsi les bienfaits du contact avec la nature, doivent maintenant être validés par des scientifiques, pour que les gens puissent se ressourcer dans une forêt, et s’y promener.

Le matérialisme est une forme de maladie mentale, pire, quelqu’un comme Carlos Castaneda avait dit qu’il s’agit de « magie noire » (enfermement des âmes/ esprits dans un réseau de forces occultes invisibles).
Pour le plupart des gens ce concept est incompréhensible.

Les formes de culture qui s’intéressent actuellement à « prouver scientifiquement » que les arbres sont guérisseurs et que c’est bon d’être en contact avec eux, sont les sociétés dont les anciens avaient des cultures qui connaissaient l’aspect sacré de la nature, comme le Japon , la Finlande. Pour qui les arbres étaient des êtres vivants, et les divinités étaient liées à la nature. Mais on oublie que dans le monde, il y a toujours l’inverse des choses que l’on rencontre et qui nous semblent bonnes et vraies. Ces cultures qui connaissaient la valeur des arbres et de la nature, ont été farouchement combattues par des groupes qui se sont acharnés à couper la population de tout ce qui est naturel. Il fallait rejeter tout ce qui est bon pour l’humanité et sa vie en harmonie avec les forces de la nature.

La propagande continue, si l’inquisition semble avoir fait son temps, elle existe toujours en réalité sous un autre nom (congrégation pour la doctrine de la foi). La plupart des gens ignorent que leurs structures mentales actuelles ont été programmées par  cette organisation depuis leurs ancêtres jusqu’à maintenant, afin de créer des réflexes inconscients qui se transmettent de génération en génération par une manipulation occulte basée sur la magie égrégorique, bien sûr soigneusement cachée par les fondateurs et les sorciers cachés créateurs de ces « religions ».

Actuellement, l’humanité est arrivée à détruire la planète, sous l’influence de ce qu’elle croit être la société industrielle, mais cela ne suffit pas à expliquer que l’humanité aie été totalement coupée de ses racines spirituelles, au point de ne plus percevoir les esprits naturels. Les capacités naturelles de clairvoyance, qui sont encore actives chez les animaux, ont été refoulées chez la plupart des humains.Selon mes recherches, cela a été organisé sciemment durant plusieurs millénaires, et ne constitue pas un « phénomène naturel ».

Les clairvoyants naturels, et toutes les voies « naturelles », ont été assassinés avec une méthode systématique, à une époque toutes les aristocraties européennes, ont décidé de soumettre les populations à une seule nouvelle « religion », alors que le terme religion n’existait pas dans la plupart des cultures, elles ont été inventées par le colonialisme occidental.

Avant cela, les populations connaissaient des cultes locaux, liés au terroirs, et respectaient un équilibre avec la nature.

La chasse à ces cultures locales et la spiritualité populaire, a été poursuivie durant des siècles, les clairvoyants massacrés , les lieux de cultes dits païens, c’est-à-dire campagnards, interdits. Ceci dans le but politique de détruire les racines naturelles de l’humanité, et pouvoir procéder à un long lavage de cerveau, conditionnement des esprits, dans le but de détruire toute racine et lien avec la spiritualité liée à la terre et à la nature.