Utilité de la pie et haine collective de la nature

290px-01-Magpie

 

 

 

 

 

Chez moi il y a des pies, des chats errants, des mésanges, et des palombes qui nichent.

Les pies sont utiles, elles mangent des tiques en allant sur le dos des moutons, des vaches et des chevaux pour les en débarrasser.

Elles mangent des limaces, des insectes.

Chez moi elles empêchent les corbeaux de venir, qui attaqueraient les palombes.

Ce ne sont ni les pies , ni les chats , errants ou pas, qui sont responsables de la disparation des oiseaux. Ce sont les pesticides qui tuent tous les insectes, et privent de nourriture tous les oiseaux qui s’en nourrissent. Les hirondelles qui mangent des moustiques, sont en voie de disparition. Ce sont les agriculteurs qui ont empoisonné impunément toute les campagnes, avec la complicité de gouvernements irresponsables. Donc empoisonné les humains, les animaux, les plantes, l’air la terre, et l’eau.

Les chasseurs tuent énormémant de pies, avec l’autorisation irresponsable de la loi. De même le déboisement provoque des sécheresses, pour qu’il pleuve, il faut des forêts.

La Corée du sud a adopté la pica pica sericea comme symbole national.

La pie est dramatiquement décimée alors que les scientifiques ont démontré que les accusations envers elle sont infondées.

C’est une espèce qui fait preuve de capacités d’adaptation à l’anthropisation des paysages, mais non au piégeage (F. Chiron a « montré que la régulation en France était une cause majeure du déclin des effectifs »). De plus, des expériences scientifiques d’évaluation des impacts du piégeage (dit retrait expérimental) de pies ont montré que ce piégeage n’avait pas d’effets positifs marqués sur la communauté des oiseaux considérés comme victimes de la prédation des pies.

Plus d’infos sur la pie ICI

Une nouvelle encourageante : la Pie bavarde a été enlevée du classement des « nuisibles  » par le conseil d’état dans plusieurs départements  :

C’est une décision du Conseil D’Etat. A partir de maintenant, la pie bavarde, classée en espèce nuisible dans 8 départements, dont l’Aude, depuis 2015, échappe désormais à cette classification. Une victoire pour les associations qui rappellent que le concept de nuisible n’a pas de sens en biologie.

Lien Conseil d’état la pie nest plus nuisible !

 

Les suivis pilotés par le CRBPO (issu du Muséum national d’histoire naturelle) sur la période 1989-2001 ont mis en évidence une diminution de 68 % des effectifs de Pie bavarde en France.

Article Ecologie

Départements concernés pour la pie : Après une étude des populations d’animaux au cas par cas, Le Conseil d’Etat a donc annulé l’arrêté pour la pie dans huit départements (Aube, Aude, Haute-Loire, Meurthe-et-Moselle, Nièvre, Hautes-Pyrénées, Haut-Rhin, Var).