Le désenvoutement

Le désenvoûtement par le plomb est une méthode de magie arabe, au départ. Il est efficace sur le mauvais œil, ce qui désigne en fait une accumulation d’énergies négatives dans le corps subtil de quelqu’un. Suite à des volontés de lui nuire en lui envoyant des forces de jalousie intenses, de malveillance, de haine… qui sont des énergies négatives, finissent par se condenser dans son corps subtil et lui attirer la malchance. C’est à dire rejeter ce qui est bon, et attirer vers la personne ce qui peut l’agresser, lui nuire… Ces choses sont très fréquentes.

On peut enlever des sorts et des envoûtements légers qui ont été mis sur quelqu’un.

Si l’envoûtement est très fort, c’est de la magie noire et de la forte sorcellerie, on a besoin de rituels du feu, magie avec des saints et des divinités de protection.

On a besoin de pouvoirs réels pour désenvoûter, si le praticien n’a pas une véritable perception directe des forces, on est en présence d’un charlatan. Il y a des sorciers qui provoquent des envoûtements avec des démons, et ensuite ils proposent de désenvoûter. Quand c’est un groupe de sorciers qui envoûtent les gens, on a besoin d’un groupe pour les faire partir et lâcher leur proie. Il faut des égrégores puissants sinon on peut y passer. La criminalité occulte est un problème compliqué.

La plupart des désenvoûteurs ne savent pas ce qu’est vraiment la sorcellerie, et ne peuvent pas la détecter. Les religieux non plus. La raison en est que leur doctrine ne connait pas ce que c’est, et que dans leur croyance, la sorcellerie ne vient que du diable. Dans cette croyance, le diable ne peut faire le mal que si Dieu l’autorise ! (donc qui est le vrai coupable ?). Ces conceptions ont été le résultat de centaines d’années de lavage de cerveau par l’inquisition.

L’inquisition ayant tué les vrais guérisseurs, la magie noire s’est développée, n’ayant plus de contre pouvoir. Voir les études sur ce sujet des textes de l’inquisition italienne du professeur Carlo Ginzburg, les batailles nocturnes. Ce livre démontre que la confrérie de paysans guérisseurs nommés les Bénandantis, étaient des shamanes, ainsi que les loups garous, qui tous combattaient le mal. Comme les inquisiteurs ne comprenaient rien au shamanisme, ils ont tout fait pour les faire disparaître.