L’esprit cathare : vidéo Jean Blum

 

Note de Théodhor : La présentation est bien, mais seul bémol : « Les cathares en brûlant priaient pour leur ennemis »  : on ne sait pas, mais je préfère l’attitude de Jacques de Molay, qui sur le bûcher lança une malédiction, qui entraina la mort de ses ennemis dans l’année.

La mort est une illusion, mais la malédiction se prolonge dans l’astral et dans le temps/ C’est plus proche de mon  sens de la justice…

Prier pour ses ennemis, c’est leur donner de l’énergie pour faire plus de mal.

Les vrais « cathares » sont des résistants qui luttent contre le mal dans plusieurs dimensions en même temps, pour créer la prise de conscience au nivau cosmique de la nature du mal. Quand chaque âme en aura conscience , il ne pourra plus les manipuler. Son arme est la dissimulation et le mensonge, l’illusion…

Le cathare ne prie pas , vu que le dieu du mal a créé la soumission des âmes. Il pratique une ascèse pour éveiller la divinité en lui même, et susciter la même conscience de l’unité de la vie en tous les êtres.

Tous les êtres sont des âmes lumineuses au départ (anges), mais elles sont hypnotisées par le pouvoir d’illusion du mauvais.