Enseignements de Dom Amorth. Exorciste.

Je lis des témoignages du père Gabriel Amorth, exorciste catholique de Rome décédé en 2016. Il raconte des choses assez justes, de mon point de vue, qui rejoignent ce que j’ai découvert et expérimenté moi-même dans ma confrontation avec les démons, bien que par un cheminement totalement différent. Moi qui ne suis ni chrétien ni catholique, mais un chercheur de vérité sans traditions au départ, mais avec des capacités de perceptions paranormales de naissance.

Lui a compris en pratiquant des exorcismes sur une longue période de temps.

Il a expliqué que les démons ont infiltré l’église catholique et la plupart des organisations, comme je l’ai observé moi même.

Il explique qu’il était mal venu et chassé à chaque fois où il devait s’installer pour effectuer son ministère, ceci étant des stratégies du démon.

Il parle aussi de son expérience du froid ressenti lors de la présence d’un démon, qui est tout à fait authentique et maintes fois expérimentée par moi-même.

Par contre il y a des choses qui ne sont pas réelles, comme si il suffisait de prononcer les noms du Christ et de la vierge Marie pour que les démons soient atteints, ce serait très facile !

Dom Amorth explique aussi que les nouveaux rituels des exorcismes sont inefficaces et déplore que l’on abandonne les rituels anciens. Cela est très juste dans la mesure ou le pouvoir égrégorique charge les rituels anciens (c’est-à-dire qu’il s’accumule).

Cependant cela dépend aussi du niveau spirituel de la personne qui l’utilise.

Selon Dom Amorth, c’est une ruse de Satan de convaincre de remplacer les rituels par des nouveaux inefficaces. Ces stratégies d’après moi sont tout à fait réelles. Moi-même je ressens toujours un intérêt pour des formules les plus anciennes possibles, le christianisme du Moyen Age était plus réel. Par contre il ne comprend visiblement pas que les guérisseurs populaires qui utilisent des prières anciennes sont plus efficaces, car lui-même se limite aux croyances qui datent de l’inquisition. Ces conceptions ignorent qu’un vrai exorciste devrait être clairvoyant, car il croit que tout pouvoir occulte vient du diable. Sauf que pour lutter contre les démons, il faut être capable de les percevoir. Sinon, on tombe dans la catégorie citée par Jésus, un aveugle qui veut guider un autre aveugle…

Citations :

– Alors, c’est vrai ce que Paul VI disait : que la fumée de Satan est entrée dans l’Église ? 

« C’est vrai, malheureusement, parce que dans l’Église aussi, il y a des adeptes de sectes sataniques. Ce détail de la « fumée de Satan », Paul VI en a parlé le 29 Juin 1972. Ensuite, comme cette phrase a créé un énorme scandale, le 15 Novembre 1972, il y a consacré tout un discours au démon, le mercredi, avec des mots très forts. Certes, il a brisé la glace, en levant un voile de silence et de censure qui a duré trop longtemps, mais cela n’a pas eu de conséquences pratiques. Il a fallu quelqu’un comme moi, qui n’était rien, pour répandre l’alarme, pour obtenir des conséquences pratiques ».

Dans ses mémoires, recueillies par Marco Tosatti dans « Père Amorth.

Mémoires d’un exorciste. Ma vie dans la lutte contre Satan » (Piemme) il y a avant tout la plainte qu’il veut faire entendre à l’Église. L’Église et ses évêques :

« Nous avons beaucoup de prêtres et de nombreux évêques qui, malheureusement, ne croient pas à Satan », dit-il. Et encore : « Il a des pays entiers qui n’ont pas d’exorcistes : Allemagne, Autriche, Suisse,Espagne, Portugal … Beaucoup d’évêques ne croient pas au diable, et en arrivent même à dire en public, l’enfer n’existe pas, le diable n’existe pas. Et pourtant, dans l’Évangile, Jésus en parle abondamment, on en viendrait donc presque à se dire, ou ils n’ont jamais lu l’Évangile ou ils n’y croient pas ! ».

Pour moi il ne s’agit pas de croire, mais de chercher et de savoir ce qui est réel. Le monde est infesté par les démons, quelle que soit la façon dont on les appelle, et contrairement à Dom Amorth, je ne crois pas que tous les humains qui ne sont pas catholiques servent le diable, ni que toutes les divinités ou cultes sont diaboliques… Il faut tout discerner.

Je reconnais cependant une valeur dans son travail, et je mets une prière de lui qui peut être utile :

« Seigneur notre Dieu, ô Souverain des siècles, tout-puissant

et omniprésent, Toi qui as tout fait et qui transformes tout par Ta seule volonté ; Toi qui, à Babylone, as transformé en rosée la flamme du fourneau, sept fois plus ardent, et qui as protégé Tes trois saints enfants ; Toi qui es le médecin de nos âmes ; Toi qui es le salut de ceux qui se tournent vers Toi, nous Te demandons et nous T’invoquons ; rends vains, chasse et mets en fuite toute puissance diabolique, toute présence et machination satanique et toute influence maligne, ainsi que tout maléfice ou mauvais œil de personnes maléfiques ou mauvaises sur ton serviteur. Fais qu’en échange de l’envie et du maléfice, il y ait abondance de biens, force, succès et charité. Seigneur, Toi qui aimes les hommes, étends Tes mains puissantes et Tes bras très hauts et puissants, et viens secourir et visiter Ton image, envoyant sur elle l’ange de la paix, protecteur puissant de l’âme et du corps, qui tiendra éloignés et chassera n’importe quelle force malfaisante, n’importe quel poison et maléfice de personnes corruptrices et envieuses, afin que celui qui Te supplie puisse chanter avec gratitude : « Le Seigneur est mon secours, je n’aurai pas peur de ce que peut me faire l’homme ». Oui, Seigneur, notre Dieu, aie pitié de Ton image et sauve Ton serviteur… par l’intercession de la Mère de Dieu et toujours Vierge Marie, des archanges resplendissants et de tous les saints. Amen. »

Don Gabriele Amorth (1925-2016)

 

PACI : Père Amorth, le satanisme se répand de plus en plus. Le nouveau Rituel empêche, en pratique, de faire des exorcismes. On empêche les exorcistes de participer à une audience du Pape sur la place Saint-Pierre. Dites-moi franchement : que se passe-t-il ?

AMORTH : La fumée de Satan entre partout. Partout ! On nous a peut-être exclus de l’audience du Pape parce qu’on avait peur que tant d’exorcistes réussissent à chasser les légions de démons qui se sont installées au Vatican.

PACI : Vous plaisantez, n’est-ce pas ?

AMORTH : Cela peut sembler une plaisanterie, mais je ne crois pas que cela en soit une. Je n’ai aucun doute sur le fait que le démon tente surtout les autorités de l’Église, comme il tente toutes les autorités, celles de la politique et de l’industrie.

PACI : Vous dites donc qu’ici aussi, comme dans toutes les guerres, Satan veut conquérir la place forte de l’ennemi, pour faire prisonnier les généraux ennemis ?

Le Père Amorth a connu personnellement Padre Pio pendant 26 ans, et c’est à partir de cette figure  de la sainteté Catholique du XXe siècle qu’il dit avoir appris le contenu du Troisième Secret de Fatima. Selon le Père Amorth, Padre Pio a déclaré que le Troisième Secret concernait l’infiltration du Vatican par Satan et la montée d’une « fausse église » — détails qui ne sont pas trouvés dans la publication officielle du Troisième Secret du Vatican .

« Un jour, Padre Pio m’a dit avec tristesse : » Vous savez, Gabriele ? C’est Satan qui a été introduit au sein de l’Église et, en très peu de temps, il viendra commander une fausse Église.

« Oh mon Dieu ! Une sorte d’antéchrist ! Quand l’a-t-il prophétisé ? »[Zavala] demande.

« Cela devait être vers 1960, puisque j’étais déjà prêtre ».

« Le Diable est à Fatima, à Lourdes, partout, et au Vatican le centre de la Chrétienté ».
Enfin, il rappelle que personne n’est à l’abri du démon, et que Mère Thérèse, à la fin de sa vie sentit le besoin d’être exorcisée.

Sectes sataniques au Vatican (!) :
.