Le mythe bidon de l’énergie universelle et de la liberté religieuse

southparc)

 

 

Il y a toutes sortes d’énergies spirituelles et occultes, invisibles, nocives et bénéfiques. Mais le concept d’une énergie universelle, guérisseuse, qu’on trouve dans le new age, le reiki , les groupes de cakras manipulateurs en tous genre, est une illusion. Ce sont des projections du conditionnement religieux monothéiste judéo chrétien, sur le plan supposé de « l’énergétique », un mythe moderne occidental.

Il y a aussi celui de « l’unité », qui est aussi un concept moderne.

Comme le disait Aurobindo, il existe une unité dans chaque plan, et un individu peut croire avoir atteint un état suprême, alors que si on est dans une force, on a l’impression de la percevoir partout. C’est comme l’histoire de mettre des lunettes bleues, tout ce que l’on voit devient bleu. Mais il s’agit d’une superposition.

Il y a bien ce qu’on pourrait nommer des forces ou des énergies, mais il n’y a pas une force ou une énergie universelle.

La façon dont ces termes sont utilisés en général est due au fait que les gens imaginent des choses à partir de ce qu’ils ont lu ou que leur ont dit des prétendus guérisseurs ou des mystiques.

Ces choses viennent de la non perception des plans subtils et du monde des esprits.

Les gens pratiquent des méditations et sentent des énergies. Ils ne savent pas que les forces ou les énergies qu’ils sentent ce sont des esprits qui leur font sentir cela.

Ils croient être en rapport  avec « des plans supérieurs ». Ils croient être des mutants qui entrent dans une nouvelle conscience de l’humanité évoluée. Il y a des « gurus » qui les confortent dans ce sens. Des gurus ou gurutes qui font descendre la lumière «  de la source » sur terre. Il y a aussi les « channelingeurs » qui donnent des messages des dieux ou des « êtres de lumière ».

Sauf que tout cela ne mène à rien.

Par exemple, ils ne semblent pas comprendre que réciter des mantras les mets en relation avec un esprit.

La preuve en est que malgré ces croyances et pratiques les gens sont vampirisés par des esprits, et ils sont souvent enlevés dans leur corps astral la nuit par des groupes de sorciers.

Selon leur capacité de défense, ils sont implantés ou pas. Ces évènements ne restent dans leur conscience que par le souvenir de rêves ou de cauchemars.

Les charlatans disent aux gens que leurs malheurs viennent d’eux-mêmes, qu’ils sont des victimes parce qu’ils se mettent eux-mêmes en position de victime. C’est pareil que culpabiliser les gens en leur faisant croire au péché originel ou au karma, dans le sens hindou ou bouddhiste du terme.

Les gens qui parlent de reiki, de magnétisme, de prana, ne savent pas d’où proviennent ces énergies, pas plus que les gens qui prient ne savent quel est l’esprit ou la force qui leur répond.

C’est très rare que quelqu’un soit vraiment en rapport avec un plan supérieur, il faut avoir traversé les épreuves du combat avec toutes les sectes satanistes de la planète, qui surveillent les plans intermédiaires pour que personne n’y passe sans leur contrôle.

Je connais une femme très avancée en médiumnité qui avait été chez un guérisseur, et il lui avait fixé (sans qu’elle le sache) un système énergétique qui lui déversait l’énergie négative de sa femme. Il se servait de ses « patients » comme poubelle énergétique, si il ne les vampirisait pas.

Je connais un médium qui a pignon sur rue, dont les guides sont extrêmement dangereux, qui fait de la « bioénergie », alors que ses énergies sont très  maléfiques. Mais ce genre de démoniaques s’infiltre dans des groupes d’énergétique pour obtenir un titre ou un diplôme  qui leur donnent une apparence de statut social. Même si ce statut est dans le milieu new age, où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Comme les plans subtils sont infestés, il est rare qu’il n’y ait pas manipulation. Il existe beaucoup de groupes qui sont classés comme des sectes, en France, et qui disent travailler avec « l’énergie ». Cela est  souvent égrégorique, mais ces groupes, qui ne sont pas spécialement mauvais, sont systématiquement persécutés. L’église catholique, les protestants et les musulmans, sont là pour les agresser et les surveiller, car ils sont une concurrence. De même ils sont dénigrés par principe par la caste médicale au cas ou ils seraient des concurrents et menaceraient leur monopole.

Ils sont souvent moins sectaires que les religions « établies » mais en France il n’y a pas de liberté de penser. Tout est sous contrôle  de la pression religieuse et des sociétés secrètes qui dirigent le pays sous couvert de « démocratie ». Et les entités qui sont derrière.

Même des gens qui étaient assez « avancés » comme Satprem, qui avait passé une grande partie de sa vie en recherche, et en pratiques spirituelles, a à la fin de sa vie été détourné par des forces asuriques. Il s’est mis à entrer dans une « force bleue » asurique, du coup il a mis du bleu dans la présentation de ses livres.

Les dieux, les saints et les esprits existent, mais ils ne sont pas « universels ». En général, ils font partie d’un égrégore, et ils travaillent pour l’intérêt de leur groupe. Ils peuvent être des alliés, mais pas des références absolues.