Darwinisme spirituel

On a l’habitude d’opposer au darwinisme les théories du créationnisme religieux.

Ce dont je veux parler ne rentre dans aucune de ces catégories.

J’ai la chance ( ?) de pouvoir communiquer avec des divinités animales, et grâce à cela je peux voir les faux enseignements qui sont semés sur la spiritualité en général.

Pour les religieux dominants, il ne peut pas y avoir de divinités animales. Les âmes sont de différents niveaux, et l’animal est forcément inférieur.

J’ai vu en discutant avec quelqu’un qui me parlait de ses contacts avec des divinités que je connaissais aussi, comme Odin, les réactions d’incrédulité dès que je mentionne mes contacts avec des esprits loups ou de dieux loups.

Dans la tête de la personne (qui se prétend « médium »), il y a une sorte de court circuit, parce que la religion « chrétienne »  a imprimé un darwinisme qui concerne les âmes, forcément hiérarchisées dans le monde subtil.

Ces conceptions imprègnent toutes les  sociétés humaines, mis à part quelques cultures anciennes encore animistes.

En général , le négationnisme de l’existence d’âmes évoluées animales va de pair avec des conceptions sociales et religieuses qui sont basées sur la ségrégation.

Les humains s’identifient à une ethnie, une couleur d’humain, mais ils sont aussi injustes et dépourvus de conscience en ce qui concerne les âmes, qui ne sont pas uniquement animales ni humaines, mais aussi végétales et minérales.