Le dessous des cartes truquées.

J’ai regardé l’émission « le dessous des cartes » sur les pandémies. J’aimais bien cette émission quand il y avait l’homme qui est décédé, et je me demandait si elle allais continuer.
Mais là, j’ai trouvé celle sur les pandémies dans l’histoire, révoltante dans ses interprétations.

L’arnaque aux causes des maladies continue.

Les indiens d’Amérique auraient selon cette émission, été décimés par les virus des occidentaux. Il n’est pas précisé que les colons donnaient exprès des couvertures contaminées aux indiens pour les tuer.

La peste a décimé l’Europe, mais rien n’est dit sur le massacre des chats, qui a provoqué la prolifération des rats, massacre causé par le pape et sa bulle, qui identifiaient les chats au diable. La responsabilité de la religion catholique est toujours éliminée.

Les chefs conquistadores , c’est noté dans leurs archives, étaient membres de » l’ordre de saint Jacques », et ils prétendaient que la vierge Marie et Saint Jacques étaient visibles sur le champ de bataille, et tuaient eux-mêmes les indiens, qui étaient trop nombreux pour que les espagnols ne les tuent suffisamment.

La science occidentale matérialiste a remplacé l’inquisition et continue dans le même système de mensonge sa propagande raciste. La destruction de la nature cependant entraîne la destruction non seulement des animaux sauvages, mais de l’humanité dans son ensemble.

Il a été prouvé que l’OMS est au service des lobbies pharmaceutiques, qui sont en réalité des criminels autorisés par les gouvernements.

Effectivement le milliardaire Bill Gates finance l’OMS , dans le but de répandre la vaccination dont il tire les bénéfices, au niveau mondial.
De cette façon , tous les gens qui mettent en doute l’efficacité des vaccins et demandent des preuves disparaissent, en étant assassinés.

L’OMS a interdit la plante qui a prouvé son efficacité contre le paludisme, en l’interdisant, pour que l’industrie pharmaceutique vende des « médicaments »  artificiels qui isolent une molécule et la reproduisent artificiellement. Il est prouvé que l’efficacité des plantes est due à leur synergie, un grand nombre de composants (entre autre) qui causent aussi l’absence d’effets secondaires de la plupart des plantes médicinales (connues et utilisées depuis des millénaires dans les médecines traditionnelles).

Un jeune médecin africain qui essayait d’informer la population sur l’efficacité de l’artémisia a été empoisonné.

Selon lui, non par les laboratoires directement, mais par des revendeurs de médicament.

De plus la molécule imitant la molécule supposée efficace utilisée par les laboratoires pharmaceutiques, provient d’une variété non africaine, la variété africaine s’est révélée aussi efficace , alors qu’elle ne contient pas la molécule responsable de son efficacité sur la malaria prétendue par les scientifiques .

La plante ne coûte rien et chacun peut la cultiver.
De plus l’artémia est une plante connue dans la médecine traditionnelle asiatique, l‘armoise, utilisée depuis des millénaires .

La prise la plus efficace s’est révélée être sous la forme la plus simple, de tisane trois fois par jour durant sept jours, qui ont totalement éliminé les parasites causant la malaria.

l’artémisinine dont les dérivés sont indiqués dans le traitement du paludisme. Ces derniers sont utilisés par l’industrie pharmaceutique pour pour produire les CTA (Artemisinin-based Combination Therapy) telle que que l’artéméther ou l’artésunate.

Or la molécule artificielle n’est pas efficace, cependant l’OMS en impose l’utilisation pour le principe de défendre les intérêts financiers des laboratoires pharmaceutiques et les système de croyances médicales occidentales.

Ces systèmes ont prouvé leurs bases mensongères mais en tuant les témoins et ceux qui peuvent le démontrer, ils essaient de maintenir leur emprise sur les sociétés.

Comme les chinois ont conservé une partie de leur médecine traditionnelle, ils sont en passe de donner des preuves au niveau mondial, ce qui va normalement provoquer la chute de tout le système médical et financier (pharmaceutique) occidental.

Voici des articles d’associations qui parle des vertus de l’artémisia non seulement  contre le paludisme mais dans d’autres maladies.Une médecine gratuite qui ne plait pas tout le monde !

https://blog.kokopelli-semences.fr/presentation-de-lartemisia/

http://politiquedesante.fr/artemisia/

Ce reportage présente l’efficacité des plantes, mais il ne s’agit que d’une conception matérialiste. Les médecines traditionnelles connaissent aussi l’aspect spirituel des plantes.

Les Incas, par exemple, connaissaient les aspects spirituels des plantes , mais leur culture a été détruite par les espagnols catholiques fanatisés, ce qui fait que c’est très difficile d’essayer de retrouver ces connaissances.

On peut espérer que ce qui reste de ces cultures traditionnelles pourra être sauvé.

——-